Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 09:50

Sur la proposition du maire socialiste de Noyon, la majorité du conseil municipal a ouvert vendredi dernier les portes de la communauté de communes du Pays noyonnais au Front National !

Cette décision, politiquement choquante, est sans précédent au niveau national. Elle aurait dû faire hurler les élus de la gauche bien pensante du Conseil. Pas du tout ! Tous les membres de la majorité, socialistes et communistes confondus, ont voté comme un seul homme pour l’entrée de l’extrême droite au Pays noyonnais.

Cet acte politique majeur prouve le délabrement de la pensée et de la morale de la gauche dans le noyonnais. Ce vote témoigne aussi que la collusion, à laquelle nous avons assisté entre les têtes de listes du PS et du FN pendant la campagne électorale, n’était pas le fait du hasard, mais bien le résultat d’une entente organisée.

Il y avait bien un accord entre Guiniot et Deguise pour démolir Gonnot et faire élire un maire socialiste !

Que l’on se souvienne d’ailleurs, au tout début de la campagne, les déclarations à la presse du candidat socialiste : « Je préfère Guiniot à Gonnot ».

Le lendemain, le candidat FN lui répondait : « Je préfère Deguise à Gonnot » !

Depuis le début, ils étaient d’accord. Et ils ont mené, en parallèle, pendant des semaines, la même campagne odieuse contre le député.

On ignorait, jusqu’à vendredi, ce que Deguise avait bien pu promettre en retour à Guiniot qui l’a aidé à se faire élire maire de Noyon. On le sait maintenant : il lui avait promis une place et une tribune à la Communauté de communes.

Pierre Dubois, Bertrand Labarre et Pierre Vaurs qui, comme moi, ont tout subi du FN depuis trente ans ne doivent pas en revenir !  

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires