Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 15:38

Je sors pour la troisième fois du Ministère de la Défense à propos du Régiment de Marche du Tchad.

Les choses sont désormais très claires. Les restructurations militaires seront annoncées d’ici quelques semaines. La question pour nous, élus de l’Oise, est de savoir si le Conseil régional, le Conseil général, le Pays noyonnais et les communes de Noyon et Genvry sont capables, ou non, de proposer sous quinze jours au Ministère une solution pour garder le RMT et accueillir un autre régiment d’infanterie au quartier Berniquet ?

Pour avoir une chance d’aboutir, la réponse doit être satisfaisante au niveau opérationnel pour le RMT et budgétairement alléchante pour le ministère de la Défense.

Si nous ne sommes pas capables de présenter une alternative crédible et rapide d’extension du quartier Berniquet, considérons dès aujourd’hui que le RMT aura quitté Noyon pour Colmar, au plus tard le 1er juillet 2011.

L’affaire est entendue. A nous de savoir ce que nous voulons, au-delà des vœux pieux, des motions ou des larmes de crocodiles.

Je sais ce que d’autres font actuellement pour garder leurs garnisons. Je sais, par exemple, ce que propose le Conseil général de Saône-et-Loire pour sauver la base de Luxeuil. J’ai dîné mardi soir avec les présidents des Conseils généraux de la Haute-Marne et de la Meuse. Je sais ce qu’ils mettent sur la table pour sauver le régiment de Chaumont et en accueillir un second dans ce qui va devenir une nouvelle base de défense, ou pour garder le régiment de Commercy.

Ils ne se contentent pas de critiquer la réforme et de voter des motions que personne ne lit. Ils se battent à Paris. Ils mobilisent les villes concernées. Ils montent des projets et mettent de l’argent, souvent beaucoup d’argent, sur la table.

Et ça marche ! Sommes-nous prêts à faire la même chose pour Noyon ? C’est ce que je demande, malheureusement sans succès, depuis des mois maintenant. Car Noyon va être, avec Compiègne, les seules villes de l’Oise à vraiment souffrir des restructurations en projet. Creil gardera sa base qui va même être renforcée. Senlis va perdre sa garnison mais conservera l’essentiel des familles de militaires.

Le Conseil général de l’Oise et le Conseil régional de Picardie sont-ils prêts à financer le renforcement de la présence militaire à Noyon, c’est-à-dire l’extension du quartier Berniquet ? Le Pays noyonnais et les communes de Noyon et Genvry veulent-elles vraiment porter ce projet ? Ce sont les questions qui sont posées aux élus et qui doivent trouver une réponse d’ici deux ou trois semaines.

Faute d’une volonté claire et argumentée, il ne restera plus à ces mêmes collectivités qu’à pleurer et à négocier des compensations, c’est-à-dire des cacahuètes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

estelle 08/06/2008 17:15

bonjour, je m"appelle estelle et je veux pas que le régiment ferme, je ne vois pas l'intêret, il faut qu"il reste à noyon ils ont tellement de choses dans ce régiment, surtout que moi je veux m'engager plus tard donc je croise les doigts pour qu'il ne ferme pas, il faut tous faire pour qu'il reste à noyon , il y a toujours une solution.

Un citoyen 25/05/2008 22:23

Moi, je ne sais pas ce qu’ils font (…).
Par contre je sais que le Noyonnais à gardé son régiment grâce aux efforts de Bertrand Labarre qui en sont temps a su se démener pour conserver un régiment à Noyon.

Il ne faut pas oublier que Noyon (malgré toutes les critiques, justifiés ou pas) doit son régiment à ce Grand Maire de Noyon. Pour cette raison la et pour tant d’autres, ce Maire, souvent mal aimé, mérite que nous lui rendions hommage.
Merci Bertrand Bertrand Labarre.

Noyon c’est aujourd’hui choisi un autre Maire, si Noyon perd son régiment, ce sera de sa responsabilité.

Dans quelques mois, quelques semaines nous saurons si vous avez su faire. Autrement dit, ceci est un appel à tous les élus du Noyonnais, que pour une fois ils sachent unir leurs efforts pour la ville qui les a élus.

Monsieur Patrick Deguise Maire de Noyon, les Noyonnais vous demandent de faire ce pourquoi ils vous ont élu.

Un citoyen

Florent 25/05/2008 13:33

Arrêtez Monsieur Gonnot la manoeuvre politique: "je sais ce qu'ils font[...]" (mais chut...) Soyer intelligent! Aidez le pays noyonnais à résoudre ce problème! Ensemble! C'est de cette façon que vous réussirez à sauver notre régiment à Noyon!

tony 24/05/2008 16:52

Les noyonnais et les noyonnais aiment leur régiment !! il est une source de vitalité pour l'immobilier, pour les écoles, pour les écoles, et le régiment rend les célébrations patriotiques et du 14 juillet impressionnantes !

Comment la municipalité actuelle peut-elle affirmer qu'elle est au service des noyonnais si elle NE DEFEND PAS le régiment de Noyon ??

Ce n'est peut être qu'un mensonge de plus ....

Un citoyen 24/05/2008 14:33

La liberté n’est pas un droit acquis de manière définitive.

C’est au contraire un droit pour lequel il faut sa battre chaque jour.

L’armé, notre armée, est un garant de ce bien si précieux qu’est la liberté.

Si on n’aime pas l’armé, c’est que l’on n’aime pas la liberté, la démocratie et tout ce qui va avec…

Un citoyen