Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 15:05

 













Je  m’étais indigné ici, il y a deux ans, dans un article intitulé « j’ai mal à ma forêt », sur l’état d’entretien catastrophique des forêts domaniales de Compiègne, Laigue et Ourscamps et sur la façon dont l’ONF gérait ses domaines. Les choses se sont améliorées depuis et beaucoup de retard dans l’entretien des massifs a été rattrapé. J’ai du mal à comprendre, néanmoins, pourquoi on continue à procéder à des coupes à blanc que tout le monde désapprouve, y compris de nombreux 
techniciens forestiers.

Ces deux photos ont été prises le week-end dernier sur la route départementale 165 qui va de Sempigny à Bailly.

La première est celle d’une parcelle privée, en face du débouché avec la route forestière « dit neuve ». Un vrai massacre, approuvé par la Direction départementale de l’agriculture et par l’ONF dont un agent est venu régulièrement inspecter le chantier mené par une entreprise de la Somme.

La seconde a été prise un peu plus loin, en allant sur Bailly, après le croisement avec la route départementale 48. Cette parcelle appartient à l’ONF et jouxte une autre parcelle qui avait été massacrée dans les mêmes conditions, il y a cinq ans, et qui, depuis, ne ressemble plus à rien.

Il serait bon que les responsables de ces pratiques d’un autre âge s’expliquent publiquement sur ces coupes à blanc qui laissent la forêt à nu et le sol couvert de déchets sur lesquels rien ne pousse vraiment.

Tous les amis de la forêt apprécieraient que l’ONF et les propriétaires de forêt privées aient une gestion plus douce des massifs.

Au fait, où en est la délocalisation à Compiègne du siège national de l’ONF ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

zoé 10/04/2009 11:53

http://blogdelaforet.centerblog.net/rub-L-Histoire-de-la-Foret-en-France.html

m Bocquet 09/04/2009 16:07

Monsieur Gonnot bonjour,Cette fois encore votre propos est de qualité, et le saccage auquel se trouve soumis les massifs forestiers tant au détriment de la faune , de la flore que de l' homme est tout à fait scandaleux.Les coupes sont faites en dépit du bon sens, les arbres sont " abattus" n' importe comment et si ces derniers parlaient, leurs hurlements couvriraient sans problème les trafics routiers, les nuisances sonores des usines.Aujourd' hui on abat et demain on replante( quand c' est le cas) et l' année suivante il n' y a pas de budget pour l' entretien, tout crève.Dans ce domaine, je vous invite à déposer auprès des assemblées un projet qui vise à réglementer les coupes et les assujetir à une demande de permis tout comme pour construire une maison ou démonter un bâtiment.Sans vouloir faire de l' écologie, l' interdiction absolue de circulatiion des motos, de 4*4 , des voitures doivent aussi être sanctionnées afin que les chemins restent accessibles aux piétons sans devenir des orniéres remplies d' eau et de boue.Le respect de la nature c' est avant tout le respect de soi et c' est aussi préserver l' environnement de nos enfants et petits enfants.Rappelons- nous que la foret reste le poumon du monde. Sur ce point il faut aussi convenir que la construction du canal seine Europe et de la plate- forme tant sur Beaurains que sur Catigny seront elles aussi une agression à l' environnement et à la qualité du cadre de vie....L'emploi une fumisterie, les onze mille emplois prévus pourraient très bien être occupés par des Chinois puisque ces travaux se feront suivant un marché international, quant à la plate- forme 480 emplois pour cent soixante hectares sur une durée de dix ans ne représentent pas non plus la panacée...Noyonnais réveille- toi , ton environnement disparait.M Bocquet de Porquericourt