Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 16:39

Le gouvernement va, au printemps, modifier le statut de la Poste. La gauche, toujours aussi conservatrice, n’est pas d’accord. C’est bien Jospin, pourtant, qui avait ouvert les services postaux à la concurrence. Mais qu’importe…

L’extrême gauche, conduite par le postier Besancenot, a voulu cette semaine faire un coup en organisant un vote sur une question qui n’est pas à l’ordre du jour : « êtes-vous, oui ou non, pour la privatisation de la Poste » ?

La question n’est pas à l’ordre du jour parce que personne ne veut la privatisation de la Poste. Le gouvernement, dans son projet de loi, transforme la Poste en société anonyme mais maintient en totalité le capital entre les mains de l’Etat. Il ne s’agit donc absolument pas de privatiser, c’est-à-dire de transférer la majorité du capital de la SA au secteur privé.

Comme beaucoup de Français (un million dit-on), j’ai donc décidé de participer à la « votation citoyenne ( !) », et, à Margny-les-Compiègne samedi, j’ai voté « non ». Toute la semaine, comme nombre de mes collègues députés de droite, j’avais donné consigne aux militants et aux amis de faire de même. Mieux que d’autres, nous savons donc que ces élections bidon n’ont strictement aucune valeur puisque la question n’a aucun sens !

De la même façon, j’entends bien voter et faire voter massivement les gens de droite aux futures primaires socialistes. Elles seront ouvertes aux non-adhérents du PS. Je ne vois pas pourquoi nous ne nous ferions pas le plaisir d’aller choisir le plus mauvais des candidats socialistes pour la présidentielle de 2012 !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Albert 05/10/2009 19:21



Votation citoyenne…


 


C’est sûr cette votation n’a aucune valeur légal, mais elle a une valeur symbolique importante. Chacun ira de son interprétation (…), mais ce n’est pas un
vote “antigouvernemental” , même le Député a voté “NON”.


 


La valeur symbolique en est très simple: les Français en ont mare, que le service public auquel ils sont très attaché soit démantelé par les uns et les
autres…


 


Sous prétexte d’Europe qui à bon dos.


 


Et si ont défendait “vraiment” le service public Français?



ECHO 05/10/2009 17:21


  Comme vous et des millions de Français, je suis Contre la privatisation d'un service public comme la Poste.

  Sachant que cette "votation" est "illégale" sa légitimité est malgré tout admise.

  Monsieur le Député vous incitezlles citoyens à désigner un candidat de gauche qui ne soit pas en position d'être élu aux prochaines présidentielles. J'ai le regret de vous dire que ce n'est
pas comme cela que le candidat que vous soutiendrez et que vous même, si vous vouliez vous succéder, seraient élus.

  Que Nicolas SARKOZY et le gouvernement travaillent pour la France et les Français, vous comme député, avec et dans 30 mois, nous jugerons qui doit recevoir notre confiance;


Malik 04/10/2009 17:01



Voter pour “un non présidentiable” socialiste?


 


Quelle drôle d’idée…


 


Votez Martine Aubry et vous serez à l'abri d’un président socialiste!