Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 10:03

Je n’ai aucune leçon de démocratie et de républicanisme à recevoir de quiconque, même pas de la LICRA. D ’abord, parce que j’ai toujours soutenu ses combats d’hier dans l’Oise et au niveau national. Ensuite, parce que tout le monde sait que j’ai toujours combattu le FN et ses idées, et affronté depuis 25 ans tous ses divers candidats à toutes les élections.

Que la LICRA de l’Oise veuille soutenir le candidat socialiste à Noyon, c’est son choix. Mais qu’elle ne se serve pas de moi et de mes colistiers pour justifier cette prise de position pour le moins surprenante et contraire à ses traditions de neutralité politique.

Moi, j’ai un devoir aujourd’hui, c’est de réconcilier Noyon avec son histoire récente. Je veux tourner la page des querelles du passé dans une ville qui en a trop souffert et qui désormais a besoin de cohésion pour sortir de la crise. 

Tout le monde connaît Madame Janine Guelbone à Noyon. C’est une militante gaulliste de toujours. Adhérente au RPF du Général de Gaulle, puis au RPR de Jacques Chirac, fondatrice de l’Amicale des anciens gaullistes, elle s’est égarée un moment, avec quelques autres et pour des raisons très locales, sur une liste du Front National dont elle a très vite démissionné, après avoir compris de l’intérieur la vraie nature des dirigeants locaux de l’extrême droite. Elle a aussitôt rejoint sa famille d’origine puis Nicolas Sarkozy.

La mettre au pilori, comme cherche à le faire aujourd’hui la LICRA , c’est refuser le pardon et cultiver la haine vis-à-vis d’une partie de l’électorat. Je ne tomberai pas dans ce piège.

Je veux que les noyonnais se réconcilient les uns avec les autres. Je veux rassembler notre ville dans toute sa diversité, de la droite, au centre et à la gauche modérée, sur une base claire, autour d’un projet ambitieux et réaliste.

Tous les gens honnêtes et de bonne volonté sont les bienvenus dans ce combat. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

delcourt 19/02/2008 02:20

Cette fameuse personne qui dériva sur la liste du FN tout le monde peut se tromper n'a t'elle point un age canonique pour avoir fait parti du RPF. En matière de dynamisme vous repasserez. ça fait un peu maison de retraite.

Charles Martel 08/02/2008 14:39

M. Gonnot
Ne perdez surtout pas votre temps avec un type comme ce Bouacha, hier encore parfait inconnu du grand publicet qui se fait de la pub par articles de presse interposés. Se permettre également de critiquer M. Marini il y a de quoi rire, celui-ci n'a également aucun conseils a recevoir de la LICRA. Et vous M. Gonnot, vous nous avez présenté une liste d'une grande diversité, ainsi qu'un programme bien alléchant ci qui est déja un grand pas en avant pour Noyon, retez tel-quel n'ecoutez pas ce précheur des mauvaises paroles, foncez nous sommes avec vous pour " ENSEMBLE POUR NOYON"

DEFRANCE ET DE NAVARRE 08/02/2008 13:20

Vous vous dites apolitique et vous soutenez la liste DEGUISE !  j'attire également l'attention des noyonnais sur les chimères qui leurs sont présentées par la LICRA. 

cdg 08/02/2008 12:11

un candidat républicain style Deguise non ???Et vous seriez apolitique mais depuis nquand ? 2008 petu être mais pas avnt en tout cas donc arrêter vos attaques incongrues !!Noyon a besoin d'un appaisement, d'une paix politique, sociale, culturelle, et communautaire, et une paix républicaine !!La présence de M. Doucouré, et de M. Bousfiha vous démontre le coté républicain de la liste Gonnot !!!!Votez ENSEMBLE POUR NOYON !!!!!

Licra Oise-Picardie 08/02/2008 10:09

NOYON : MISE AU POINT DE LA LICRA
François-Michel Gonnot tente de justifier le recyclage d’une ancienne élue FN sur sa liste aux municipales à Noyon en nous jouant le numéro du « pardon » et de la « réconciliation noyonnaise », il prétend également que la prise de position de la LICRA ne serait que politique pour soutenir le candidat socialiste.
François-Michel Gonnot nous ressort les arguments classiques évoqués dans chaque débat de ce type par les candidats qui fricotent avec l’extrême droite.
La LICRA est apolitique, elle se contente de lutter contre le racisme et l’antisémitisme. Elle a fort à faire dans l’Oise et singulièrement à Compiègne, dont Monsieur Gonnot est encore le premier Adjoint et aujourd’hui à Noyon où il est candidat.
En fin politique, Monsieur Gonnot ose prétendre qu’il a toujours combattu les idées d’extrême droite. On peut donc se demander pourquoi il est encore premier adjoint de Monsieur Marini après que celui-ci ait successivement « tangenté avec le FN » puis carrément soutenu des propos crypto pétainistes lors d’un débat municipal.
La LICRA attire l’attention des Noyonnais sur les chimères qui leurs sont présentées. Noyon a besoin d’apaisement et de cohésion. Cette ville déjà si durement touchée économiquement mérite d’avoir un Maire clairement républicain.