Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 08:45

J’ai eu l’occasion ce week-end de regarder de plus près les dernières statistiques communiquées par la Caisse d’allocations familiales de l’Oise sur le Pays noyonnais.

L’un des chiffres qui m’a le plus frappé et qui témoigne le mieux de la dégradation profonde de la situation du noyonnais est celui du nombre de bénéficiaires des minima sociaux. Ils étaient 1.358 au 31 décembre 2007. Ils étaient 1.791 deux ans plus tard, fin 2009 : soit 32% d’augmentation !

En ce mois de mars 2011, les nouvelles de l’emploi restent plutôt tristes. L’entreprise Guitel, à Crisolles, entame un nouveau plan social. Neuf licenciements ont été annoncés. La Communauté de communes du Pays noyonnais a même dû récemment racheter le bâtiment 1,5 million d’euros. On se demande d’ailleurs comment fait encore la CCPN pour trouver de l’argent, depuis le temps qu’elle rachète des commerces et des bâtiments vides !

Majencia à Noyon a, elle aussi, eu besoin d’un nouveau soutien de la Communauté de communes. Il en coûtera 1,63 million d’euros aux contribuables.

Les anciens salariés de Rigida, de leur côté, ont appris il y a peu que l’entreprise ne pourrait finalement pas être reprise, les machines sont en effet en train de partir en Hollande.
Enfin, les 21 salariés de Sterling France dont les emplois vont disparaitre sur la zone industrielle attendent toujours leur plan social. L’usine, présente à Noyon depuis 45 ans, devrait fermer ses portes avant la fin de l’année.

J’ai, la semaine dernière, refait avec le Préfet de l’Oise un tour d’horizon des dossiers noyonnais qui visiblement somnolent. Les élus ont autre chose à faire, ils sont en campagne. On parle désormais d’une signature du contrat concernant l’ancien site du RMT au mieux pour le mois de juin

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires