Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 14:00

Le camarade Deguise, maire de Noyon, ne va pas très bien en ce moment. Manque de sommeil, trop de soucis, défiance du parti, dépression… Alors comme souvent, dans ces cas là, il raconte n’importe quoi. Plus c’est gros, plus ça passe.

Ainsi, l’autre vendredi, devant la presse et ses collègues du Conseil municipal, il a expliqué longuement que, non, il n’avait jamais donné son accord pour la fermeture de la maternité si le nombre de naissances n’augmentait pas dans les douze mois.

Il existe pourtant un document public, officiel, « extrait du registre des délibérations du conseil de surveillance de l’Hôpital en date du 19 octobre 2010 », qui l’affirme clairement et qui porte sa signature. Ont également approuvé, Hubert Fraignac, adjoint au maire et médecin de ville, et Gérard Lecomte, alors conseiller général socialiste de Guiscard. Tout ce beau monde a voté des deux mains, même s’il est aujourd’hui frappé d’amnésie.

« Oui, réplique le camarade Deguise, mais de toutes les façons, je n’avais et je n’ai strictement aucun pouvoir dans ce conseil de surveillance. Je suis une marionnette devant l’Agence régionale de Santé (l’ARS) ».

 De qui se moque-t-il encore ? N’a-t-il pas, ce lundi soir, après « un délire verbal de deux heures », selon les témoins, convaincu le même conseil de surveillance d’attaquer l’ARS en justice. Rien que cela ! Impuissant hier, ressuscité aujourd’hui.

Le camarade ne réussira pas à démentir l’évidence : il n’a rien fait, depuis 2004, pour éviter la fermeture de la maternité de Noyon. Qu’il en assume aujourd’hui les conséquences.
Pire, par ces gesticulations politiciennes, il est en train d’aggraver encore la mauvaise image de l’Hôpital et de sa ville.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Le Blaireau 24/11/2011 23:21


Deguise qui se déclare «  être une marionnette » cela n’est pas une nouvelle et il aurait pu aussi compléter par
girouette, ce qui dans le cas présent s’avérerait pour une fois, ce qui ne lui est pas coutume, une vérité.


Ceci étant, se déclarer une «  marionnette devant l’Ars » cela laisse rêveur et l’on peut se demander quel est le rôle de
monsieur Deguise comme président du conseil d administrations de l’hôpital, en dehors de faire fonctionner le tiroir caisse.


En fait sa déclaration est tout simplement un aveu de son incompétence, et pour une fois, il se doit d’ être félicité pour avoir fait
preuve d’ autant de clairvoyance et d’ honnêteté pour dénoncer en public son incapacité grandissante qui confirme le complexe de Peter !