Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 11:12

Je me réjouis que l’UMP ait consacré, récemment, une convention à l’avenir de la ruralité. C’est, dans ma circonscription, un vrai problème et un véritable enjeu. L’UMP a ouvert, à cette occasion, quelques pistes intéressantes.  

En 30 ans, la ruralité a beaucoup évolué et on le voit dans nos cantons. Alors qu’elle a longtemps été perçue négativement, elle bénéficie aujourd’hui d’une nouvelle attractivité qui se caractérise notamment par le renouveau démographique des territoires ruraux. L’arrivée de ces nouveaux habitants, séduits par un cadre et une qualité de vie plus agréables que ceux des villes, engendre des exigences nouvelles notamment en matière de services qu’ils soient publics ou privés.

Les propositions issues de ce grand débat sur la ruralité, lancé par l’UMP, s’articulent autour de cinq priorités :

1) Soutenir l’offre de soins, en développant des maisons de santé, la télémédecine et en encourageant les jeunes médecins à s’installer en zone rurale.

2) Tenir compte des spécificités des territoires ruraux en matière d’enseignement, en gardant ouvertes des classes en zones rurales malgré les règles nationales, en donnant la possibilité aux lycées d’ouvrir des formations spécifiques à l’économie d’un territoire et en autorisant les universités à ouvrir des antennes locales dans les villes moyennes.

3) Maintenir les services publics et renforcer les services à la personne, en créant des relais de services publics, en déployant le très haut débit, en mettant en place des bus cadencés et en développant les plates-formes de co-voiturage.

4) Rénover l’habitat rural, en permettant, par exemple, à nos compatriotes d’investir dans la rénovation d’un logement en milieu rural grâce à une réduction d’impôts.

5) Favoriser le développement des commerces et des entreprises, en augmentant le taux d’intervention du FISAC à destination des zones rurales, en confortant la commande publique locale dans le code des marchés, en créant des pépinières d’entreprises artisanales, en favorisant la transmission d’entreprises et en favorisant les projets innovants des jeunes agriculteurs…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

nicole GRAFF 05/07/2011 01:53



je suis arrivée sur ce site par simple hasard, suite à un mail reçù sur les groupes de rapeurs qui insultent la france et les français, j'étais éffarée!!!je me pose la question où sont-ils mieux
que dans les pays qui les hébergent?



democrate 24/06/2011 11:18



Belles propositions mais en fait pas bien différentes de ce que la gauche préconise.  Maintien des services publics, maintien des écoles rurales, développer les entreprises locales,
développer le haut débit dans les zones rurales.... sans beaucoup de résultats probants pour nos communes rurales qui souffrent toujours d'un sous dévelopement éducatif, médical, haut débit,
transport et autres.  Qu'est ce qui est proposé pour réaliser ces promesses ou propositions?  Qu'est ce qui est proposé pour changer nos mentalités, notre organisation
structurelle et nos préjugés politiques pour enfin mettre en oeuvre ces propositions ? Il est temps d'y penser.  Parole, parole, parole comme chantait Dalida?