Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 09:14
PHOTO-APPEL-A-VOTER-REGIONALES.gif

Beaucoup d’électeurs, de gauche mais aussi de droite, ont l’intention de s’abstenir et de ne pas aller voter dimanche. L’abstention fait le jeu des extrêmes.

Dimanche, il ne s’agira pas d’envoyer un message au Président de la République ou au gouvernement, mais de choisir ceux qui vont gouverner notre région pendant quatre ans.

Depuis 2007, la France change, nos régions doivent changer aussi. C’est vrai en Picardie comme partout ailleurs.

Dimanche, il faut en finir avec la folie fiscale, le clientélisme, l’explosion des dépenses de communication, le mépris pour les entreprises.

Une région gouvernée par la gauche divisée, on l’a vu en Picardie, c’est plus d’impôts, plus de fonctionnaires, plus de dépenses inutiles, plus de dettes pour nos enfants.

Une région gouvernée par la gauche divisée, c’est moins d’investissements pour les emplois de demain, moins d’argent pour la formation des jeunes, les routes et les transports.

Les candidats de la majorité présidentielle ont été clairs dans cette campagne : leur priorité demain ce sera l’emploi, avec le canal Seine-nord dont les écolos ne veulent pas, moins d’impôts, la relance de l’artisanat, une meilleure sécurité dans les gares et les lycées…Une gestion plus raisonnable et plus efficace de la région.

Les candidats de la majorité présidentielle ont été clairs vis-à-vis des électeurs : ils présentent les mêmes candidats et les mêmes projets au premier comme au second tour.

A l’inverse, les gauches divisées vont nous offrir lundi et mardi le spectacle lamentable de leurs marchandages pour se partager voitures, vice-présidences, secrétaires et privilèges, sans pour autant régler leurs différents sur le fond.

Les gauches divisées seront incapables de proposer la semaine prochaine un projet cohérent pour la Picardie. Leurs désaccords sont trop profonds, sur l’énergie (nucléaire, éoliennes), l’aide aux entreprises, les transports, la sécurité, le canal Seine-nord…

Dès dimanche, les picards doivent aller voter pour dire non à ces manœuvres politiciennes et pour tourner la page d’une Picardie à la traîne dans tous les domaines.

Dimanche, il faut choisir le changement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Desaile 15/03/2010 08:35


     Deux clans se réservent les meilleures parts :
Celui des abstentionnistes auquel s'ajoutent ceux qui sont allés aux urnes sans s'exprimer : entre 50 et 65 %, du jamais vu !

Celui des voix de gauche, allant du rouge "sang" au rose "douçatre", passant par les "fuschias" et "mauves" d'une palette variée mais complexe !

       Ceux qui ne sont pas là, sauf les "écolos" qui vont rouler avec la gauche, constatent les dégâts : "on ne récolte que ce que l'on a semé annonce le dicton
!".

        Malgré tout ce qui est dit, répété mais aussi contredit, l'exécutif doit en tenir compte : la méthode Coué a trouvé ses limites et celui qui pilote la
France doit ôter lunettes "noires" et "boules quies" pour entendre l'appel du peuple et négocier les virages dangereux.


Manuel 12/03/2010 22:32



Bien sur j’irais voter, moi aussi je viens d’ailleurs…


 


Sans tirer sur l’ambulance ni chercher une tête de Turque à tous les petits problèmes quotidiens, j'irais voter avec conviction peut-être, mais sans
illusions…


 


Vous trouverez d’ailleurs dans ce blog les raisons de ces “désillusions” dans l’article “GEORGES FRECHE ET LES CONS” vous
en avez une parfaite caricature. Nous assistons depuis une bonne trentaine d'années à une escalade des promesses. Même si c’est des “conneries” pourvu que les cons votent pour. Après les élection
c’est pas mieux, il faut mettre en œuvre le programme, même si c’est des conneries, pourvu que les cons continuent de voter pour. Si ont ne le fais pas… pas grave, on dira que c'était une
connerie pas bonne à faire et puis, après tout,  ont n’est pas à une connerie près…


 


D’un autre coté, il y a aussi une politique un peu trop “frileuse”, pas loin vous trouverez un autre exemple dans : RAPPEURS : LA RÉPONSE DU
MINISTRE DE LA JUSTICE à une question simple, ont fait une réponse politique sans doute pour ne pas déranger… 


 


Ce qui encore une fois, fait le jeu des extrémistes et donne une furieuse envie d’aller faire tout autre chose que mettre un bulletin dans l’urne, pour je ne
sais quel candidat dont ont se demande s’il croit vraiment ce qu’il dit…


 


Alors oui, j’irais voter parce je crois à la démocratie, mais je crois qu’elle n'arrête pas de se tirer des balles dans le pied à droite et à gauche, sans
doute pour que ça reste équilibré.


 


Je ne sais pas encore qui remportera l’élection, mais je sais qui la perdra… la démocratie. Et si celui qui gagne se donnait
pour principal objectif de faire gagner la démocratie?



THAI-THIEN-NGHIA Joseph 12/03/2010 11:30


BORNEL le 12/03/2010
Bonjour Monsieur Le Député,

C'est vrai qu'i faut aller voter si on veut le CHANGEMENT.
Le CHALLENGE est important, dans notre Région.Il ne faut pas confondre REGIONAL et NATIONAL.
Sur les ondes radiophoniques que j'ai entendu ce matin à 7H30, certains disaient qu'ils ne vont pas voter car ils ne sont pas contents du PRESIDENT.
Ceux-là sont les premiers à râler...D'ailleurs s'ils ne veulent pas voter, ils doivent acceptés les conditions.
Mais voilà, allez y comprendre les gens, pour moi ils sont tous EGOÏSTES, ils ne pensent quà EUX : la télé, les vacances, l'argent sans EFFORT, le sport....