Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 14:42

J’ai rencontré, ce mercredi, à ma demande, le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, à propos de l’Hôpital de Noyon.

J’ai obtenu de lui plusieurs engagements et garanties qui m’ont été confirmés dans une lettre que je publie ci-dessous.

Le Ministre s’engage sur :

- La poursuite de l’activité de l’Hôpital et du service des urgences.

- Le projet de fusion des hôpitaux de Noyon et Compiègne.

- Le maintien de tous les emplois et du plateau technique.

- La création d’un centre périnatal de proximité.

- L’implantation possible d’un centre de soins de suite et réadaptation.

- Des engagements financiers permettant de faire face aux déficits chroniques de l’Hôpital et de financer son développement.

L’essentiel est ainsi sauvé. L’avenir de l’hôpital de Noyon est ainsi garanti.

Je resterai, bien sûr,  très attentif et mobilisé pour que ces engagements soient tenus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

daniel debeaume 17/11/2011 17:28



Bonjour


Reprenant les termes de la lettre du Ministre, celui-ci nous en apprend des choses au sujet de la position du maire de la ville de Noyon prise en octobre 2010.


‘’Vous avez souhaité appeler mon attention sur le devenir de l’hôpital de Noyon suite à l’annonce par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Picardie et la direction du centre hospitalier
de Noyon de l’arrêt des accouchements à la maternité et la fermeture du bloc chirurgical la nuit et le week-end, à compter du 1er janvier 2012. Je tenais à vous apporter les précisions
suivantes’  


‘Vous le savez, ces décisions ont été prises conformément au projet stratégique approuvé en octobre 2010 par Patrick DEGUISE, Président
du Conseil de surveillance et les instances de l’hôpital. Ce plan prévoyait l’arrêt des activités obstétriques et
chirurgicales à défaut d’une augmentation suffisante du nombre d’accouchements et d’interventions chirurgicales en 2011’ 


Et après cela, Deguise Patrick crie aux scandales et veut porter l’affaire en justice, facile, ce n’est pas lui qui sort l’argent de sa poche.


Daniel Debeaume


Hameau de Tarlefesse



DURAN 17/11/2011 15:26



HEUREUSEUMENT QUE VOUS ETES LA, MONSIEUR LE DEPUTE. AU MOINS VOUS, VOUS NE FAITES PAS DU VENT.
DEGUISE, IL LUI FAUT 4 JOURS POUR MONTER UNE MANIF.
MAIS POUR REUNIR LES MEDECINS ET ESSAYER DE SAUVER L'HOPITAL, DEPUIS TREIZE MOIS, ON ATTEND TOUJOURS.
IL N'EN A RIEN A FOUTRE DE NOYON.