Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 17:39

INONDATIONS.JPG

Mardi et mercredi, depuis l’Assemblée nationale, je suis resté en contact téléphonique permanent avec un certain nombre de maires, d’élus et de fonctionnaires des communes inondées, sur les trois cantons de Noyon, Ribécourt et Compiègne-nord.

Toute la journée de ce jeudi, je suis allé sur le terrain. Ici ou là, j’ai retrouvé dans les communes, les mêmes images que lors des précédentes inondations que j’ai connues sur la circonscription depuis 1993. J’ai vu les mêmes dégâts, j’ai rencontré les mêmes acteurs, élus, pompiers, riverains, j’ai entendu les mêmes questions sur ces crues que les populations n’acceptent plus.

Bien sûr, la crue 2011, même si elle est venue plus vite que les précédentes, n’a pas eu la même ampleur. On comptera finalement, d’Appilly à Compiègne, quelques dizaines de maisons inondées, là où l’on en avait eu quelques centaines il y a dix ans, et quelques milliers en 1993. Bien sûr, quelques dizaines, c’est encore beaucoup trop.

La crise finie, il faudra analyser, à nouveau, ce qui est arrivé. Dix-huit ans après la crue décennale de 1993, force est de constater que quelques communes ont compris et tiré les leçons du passé. D’autres n’ont rien fait et en paient le prix encore aujourd’hui. J’y reviendrai dans les prochains jours…

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

loubi 16/01/2011 13:44



C'est bien, Monsieur le Député. On n'a pas vu grand monde dans nos villages.
Les Deguise, Carvalho et autre Guiniot, ils étaient où ?
Ailleurs comme d'habitude. Vous, vous venez à chaque fois, et ça je trouve ça bien. Je voulais vous le dire.