Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 07:26

Je ne laisserai pas la gauche tuer le projet Seine-Nord, comme ils ont tué le canal Rhin-Rhône, dans les années 2000, sous le gouvernement Jospin.

Il nous a fallu 30 ans pour lancer Seine-Nord. Aujourd’hui, les écologistes régionaux combattent le projet avec rage. Ils ont réussi à convaincre Cécile Duflot de rejoindre leur combat. Et celle-ci se retrouve aujourd'hui au gouvernement de la France, en charge notamment de l’Aménagement du territoire.

Les socialistes, nous le savons désormais, sont divisés. Le FN n’y a jamais cru et ne fera jamais rien pour Seine-Nord !

Tout ce beau monde, j’en suis convaincu, est en train de nous préparer un mauvais coup ! Je suis convaincu que le projet peut être remis en cause, voire risque d'être enterré, au lendemain des élections législatives, par le gouvernement de M. Ayrault, trop heureux de trouver là quelques économies pour financer les promesses de M. Hollande. 

Je me battrai, quant à moi, jusqu’au bout pour que le projet se fasse et réussisse !

Le canal à grand gabarit, ce sont 5.000 emplois directs pendant le chantier, et 3.000 emplois indirects, dont des centaines d’emplois locaux. C’est un port pour le Noyonnais et un autre au sud de Compiègne, avec des centaines d’emplois permanents.

Seine-Nord est vital pour l’emploi dans nos cantons et pour nos jeunes.

Sous la prochaine législature, je m’engage à tout mettre en œuvre pour que le projet aille jusqu’au bout.

Je m’engage à faire en sorte que le calendrier et les délais soient respectés.

Je m’engage à ce que le chantier se passe bien.

Je m’engage à ce qu’il y ait le plus d’emplois locaux possibles.

Je m’engage à ce que le maximum d’entreprises locales travaillent sur le chantier.

Je m’engage à imposer le Port à Sermaize-Lagny.

Je ferai tout ce qu’il faut, quelle que soit la majorité parlementaire de demain, pour que nous ne manquions pas la chance que Seine-Nord représente pour notre circonscription.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Albert 19/05/2012 09:22


Le canal SEINE-NORD est l’un des projets les plus écologiques et des plus ambitieux du point de vue économique que la France ai entrepris depuis au
moins trois décennies.
Le choix est entre des péniches dans le canal ou des camions dans les routes avec toutes les implications économiques et écologiques que ça sous-entend.

Pour ce qui concerne les implications écologiques, il est évident que les camions dans les routes font plus de dégâts et coûtent beaucoup plus cher (en argent et en pollution) que des
péniches.

Il faut à la fois moderniser les réseaux routiers, comme la trop fameuse RN32 que le camarade Carvalho à retenu à Ribécourt (tout en
faisant croire le contraire) quand il était Député du bastion Thourotte.

Il faut aussi arrêter de bétonner partout et de faire un tas d'aménagements inutiles sur les routes dont notre camarade de Thourote à la responsabilité pour le secteur depuis les lois de
décentralisation qui donnent compétence au départements pour ces aménagements.

Il y a aussi des implications économiques, puisque ce canal vise à diminuer les transports routiers de grandes distances ce qui est contraire aux intérêts des entreprises de transport (mais c’est
dans l'intérêt collectif…), dont certaines font pression pour l’homologation de camions grande longueur… qui deviendrait obsolètes si le canal voit le jour.

La vrai question c’est:
Est-ce que les intérêts privés des transporteurs ou idéologiques des écologistes l’emporteront?
Ou:
Est-ce que l'intérêt général l’emportera?
La vrai question est la pas ailleurs…