Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 06:52

Visiblement, l’idée de Hollande de taxer à 75 % les revenus supérieurs à un million d’euros plait bien à la majorité des Français. Sans doute leur côté révolutionnaire, prendre l’argent des riches, etc. Mais tout le monde sait, sauf les cocos, que cela ne règlera aucun des problèmes de notre économie !

D’abord, taxer à 75% c’est, en fait, aujourd’hui en France, prendre 83 % du revenu, car il faut tenir compte de la CSG !

Ensuite, la proposition ne rapportera rien aux caisses de l’Etat. Hollande lui-même l’a reconnu. A 83 % de confiscation, il faudrait être fou pour rester en France.

Les gens partiront (acteurs, grands patrons, chanteurs, footballeurs…) parce que le taux de 83 % d’imposition n’existe nulle part ailleurs en Europe, même dans les pays européens qui ont des gouvernements socialistes.

Mieux vaut pour l’Etat récupérer 53 % d’impôt sur le revenu, comme aujourd’hui quand on gagne plus d’un million d’euros par an, avec des contribuables qui restent, que 83 % avec des gens qui partent. Voilà le bon sens.

La vraie question aujourd’hui, c’est d’interdire les rémunérations qui choquent (retraites chapeaux, parachutes dorés), et c’est de rendre aux salariés et aux actionnaires le pouvoir sur les rémunérations de leurs dirigeants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

D. LANVIN 08/03/2012 12:04


       Je rebondis par rapport aux 2 commentaires précédents :


NON ce n'est pas admissible qu'il y ait autant d'abstentions lors d'élections du type "présidentielles", et il faut y remédier, même s'il faut "sanctionner en pénalisant financièrement".


NON ce n'est pas admissible, si cela est vrai, que l'absentéïsme des élus (nationaux, régionaux et départementaux) ne soit pas effectivement sanctionné.


   De toute manière, dans un cas comme dans l'autre, des propositions devraient être faites par ceux qui prétendent conduire le Pays vers la bonne voie, et surtout des décisions
resteront à prendre : voilà des thèmes intéressants pour un référendum auquel les citoyens participeront.

Le Blaireau 06/03/2012 16:22



Vigie a fait sur le blog de monsieur Gonnot un article fort intéressant concernant
l’abstentionnisme lors des élections en condamnant ces derniers.


Que le droit de vote soit un devoir, il n’y a pas à revenir sur ce point, que ceux qui ne
l’accomplissent point se trouvent condamnés financièrement, c’est un point de vue que je n’épouserai pas pour le simple fait que cette dérive correspond davantage à une triste et navrante
vérité : les politiques de quelques partis qu’ils soient, ne sont plus crédibles ni en parôle et encore moins dans leurs actions.


Je n’en donnerai comme preuve que les publications qui sont faites sur la présence et le travail de
nos députés, et ce n’est point monsieur Gonnot qui sur ce point m’apportera la contradiction.


Alors, chère Vigie, avant même que de pénaliser l’électeur, peut être faudrait- il aussi établir un
système de sanction à l’égard des élus.


Ce dernier existe en ce qui concerne les absences sur les bancs de l’assemblée nationale, mais il
n’est pas mis en application. Alors qui doit être véritablement puni ?

vigie 05/03/2012 09:27


        Dans cette affaire, le principal est qu'en fin de compte, il reste quelque chose. Bien sûr 17 %, avec la gauche ce serait beaucoup moins
qu'avec vous, mais mettons nous bien d'accord, ce n'est que pour une partie des revenus qui ne sont ni vitaux ni expressement productifs dans une société composite qui doit
encore réellement évoluer vers plus de justice et d'équité entre les citoyens


        Dans cet objectif, afin de coller aux grands principes républicains et démocratiques à la mode dont celui de jouir de droits mais aussi celui
d'assumer des devoirs, ne pouvez-vous pas initier auprès de la classe politique à laquelle vous adhérez, pour l'élection présidentielle, l'obligation pour tous les
citoyens reconnus comme tels de voter lors des 2 tours selon le système actuel à 2 différences près :


1°) Le suffrage blanc ou nul serait ENFIN considéré comme un désaccord formel ou un rejet vis-à-vis des candidats en présence.


2°) Les 2 candidats en tête au 1er tour ne pourraient repartir pour le tour final que s'ils réunissent à eux 2 plus de 33 % des suffrages exprimés. A défaut, un 2è tour qualificatif devrait avoir
lieu entre les 4 candidats les mieux placés afin de déterminer les 2 meilleurs, sans niveau plancher, qui se qualifieraient pour le 3è et dernier tour.


       Le volet "financier" de l'opération consiste à imposer les non-votants sans motifs valables (malades, handicapés, etc... etc... dont l'incapacité
serait officiellement certifiée) puisqu'ils se comportent en véritables "boulets" de la société dont ils profitent.


Une amende de 2000 euros/absence par scrutin pour non-accomplissement de leur devoir civique, élémentaire,  récupérable le cas échéant sur des allocations à venir versées par
l'Etat en cas de carence, permettrait de renflouer en partie le déficit du pays (1 million de non-votants =   2 milliards d'euros). Voilà Monsieur le Député une contre proposition que
votre parti devrait faire : mais politiquement y-a-t-il réellement intérêt ?


Citoyen libre et indépendant, je continue de penser que l'intérêt du Pays passe avant l'intérêt particulier et partisan : comme député vous nous représentez, agissez pour notre intérêt. Merci