Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 09:33
 

Les élus UMP du Conseil régional de Picardie ont découvert, presque par hasard, un rapport du président socialiste Claude Gewerc visant à faire avaliser d’étranges dépenses auxquelles il a procédé ces derniers mois. Voyez plutôt :

. 125 000 euros à l’IFOP pour des « études et recherches médias » ( ?).

. 2 millions d’euros pour d’autres « études et recherches ». Qui a perçu cet argent et pourquoi : mystère. S’agit-il d’autres sondages ?

. 400.000 euros de « réceptions », 50.000 euros pour des « déjeuners de travail », le tout dépensé dans divers restaurants d’Amiens, alors que les socialistes ont créé leur propre restaurant dans les locaux de la Région (« le Carré de la République ») ( ?).

. 450.000 euros pour des dépenses de « créations de supports de communication ». Lesquels : mystère !

. 135.000 euros de « voyages, déplacements et missions », dont 124.000 euros pour la seule agence de voyages Picardtour ( ?).

Toutes ces dépenses ont été engagées suivant la procédure prévue à l’article 28 du Code des marchés publics, c'est-à-dire selon une procédure simplifiéequi donne une grande marge de liberté au Conseil régional dans l’engagement des dépenses et dans le choix des prestataires.

L’opposition a demandé, il y a plus de huit jours maintenant des explications précises sur ces dépenses et sur les personnes qui en ont profité. Pour l’instant, Claude Gewerc refuse de répondre.

Voilà en tout cas qui justifie les remarques sévères de la Chambre régionale des comptes sur la gestion opaque que les socialistes font, à la Région, des crédits de communication.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

THAI THIEN NGHIA Joseph 04/12/2009 15:05


Bonjour Monsieur Le Député,

Après lecture de votre article, permettez moi de réagir sur les dépenses de Monsieur GEWERC...C'est odieux de dépenser tant avec l'argent des contribuables...C'est bien là, le socialisme
CAVIAR, socialisme à la Russie du temps des Soviêts Suprêmes...Je suis outré, à l'époque où la crise économique est quasi permanent et qu'il y a de bons Isariens qui pointent au chomage dans le but
de trouver du travail pour nourrir leur famille...Un socialiste doit aider ses prochains matériellements  et financièrements.... Un vrai SOCIALISTE doit être SOCIAL et je m'insurge contre le
principe de faire et de gérer de Monsieur GEWERC....Il faut absolument dénoncer afin que les ISARIENS sachent.


Malik 04/12/2009 11:36



Claude GEWERC: Socialiste caviar?



Dorothée 04/12/2009 11:25



Bonjour,






En fait je me dis qu'il ne faudrait pas enfermer ces célèbres chanteurs, mais on pourrait imaginer comme punition que le produit de la vente de leur disques ou leurs concerts serait
intégralement reversé aux restos du coeur par exemple (et une partie aux orphelins de la police nationale) et une partie à amméliorer les conditions de travail
des policiers  (je pense que ça ils ne le supporteraient pas). Je pense qu'il finiraient par changer les paroles si ils veulent gagner leur vie.


 


Cordialement






Gabriel 04/12/2009 11:23


C'EST VRAIMENT GABEGIES, GASPILLAGES, ET PETITS COPAINS, ET LE TOUT SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES COMME D'HABITUDE !


Le Blaireau 04/12/2009 10:09



Monsieur Gonnot bonjour,


 Votre article concernant les dépenses de Monsieur Gerwec est probablement
révélateur de bien des disfonctionnements que nous connaissons de la part de tous les partis politiques, dès que le pouvoir leur est acquis, mais ce point me parait vraiment sans importance, à
coté de la souffrance que peuvent avoir deux enfants séparés de leur famille d’accueil par un jugement qui est totalement inadapté à notre siècle.


Votre réponse, pour venir au secours de ces derniers, me parait plus importante que toutes les frasques de nos politiques de quelques
bords qu’ils soient !


Pour redonner un sens politique à la France, commençons peut- être par rétablir l’honneur de la famille, la protection des enfants, et
à partir de là , peut être retrouverons nous une «  moralité ».