Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:59

Depuis plus de 10 ans maintenant, le maire communiste de Thourotte (qui est pourtant le vice-président du Conseil Général chargé des routes) bloque la construction de la déviation de la 32 de Ribécourt jusqu’à Noyon. Tous les prétextes, même les plus ridicules, ont été bons.

En agissant ainsi, il veut tout simplement se laisser du temps pour faire venir chez lui des entreprises qui, sinon, auraient pu aller sur le Noyonnais.

Il faut maintenant que cela cesse ! C’est l’intérêt supérieur de notre circonscription qui est en jeu. C’est l’emploi que cela pénalise.

Cette déviation est vitale pour le Noyonnais. Il faut donc la faire, et vite !

Il parait que les élections législatives approchant, on laisserait entendre du côté du département que les travaux pourraient maintenant démarrer à l’automne.

Le problème, c’est que cette chanson nous la connaissons par cœur. On nous la chante à l’approche de chaque élection (cantonale, municipale, législative…). Les élections passées, il ne se passe plus rien. Si rien ne se fait à la rentrée, je prendrais toutes les initiatives nécessaires pour que le maire de Thourotte et le Conseil Général arrêtent de se moquer du monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Erbé 29/05/2012 10:10


Bien sûr que le Coco de service bloque le projet RN 32 depuis des lustres.


Et ça risque de ne pas s'arranger de sitôt, car à l'automne 2011, il a obtenu les crédits nécessaires de par le CG pour la voirie de l'extension de la zone du Gros Grelot.


Monsieur le Député, dès l'automne prochain, si rien ne bouge, vous pouvez compter sur le peuple noyonnais pour secouer le cocotier et tinter le grelot du Coco


Erbé

divorce 28/05/2012 18:25


Tout à fais d’accord avec Albert

Albert 28/05/2012 10:26


Le projet de la 32 existe depuis longtemps, Max Brezillon en parlait déjà, mais bien d’autres projets sont passés avant, Noyon restant sous
la pile… puis quand le tour de Noyon est venu (enfin…), ce très cher
(pour la 6e circonscription) maire communiste de Thourotte était député et a décidé que
l'intérêt du bastion Thourotte était que N32 s'arrête à Ribecourt.
Il disait lors de ses réunions de campagne (à l’époque):
“ La N32 n’ira pas plus loin tant que la Z.A.C. du Gros Grelot ne sera pas pleine ” 
c’est sur, avec son copain ministre des transports communiste de l’époque, il n’a pas eu trop de mal à placer en premier les intérêts de son bastion, kit à placer loin derrière l'intérêt de la 6e
circonscription toute entière.

Plus tard… c’est l’une des raisons pour lesquelles il a perdu les législatives, mais suite au transfert de compétences, les Nationales sont de compétence départemental et il est devenu
vice-président du Conseil Général chargé des routes, ce qui ne l'empêche pas de distribuer des prospectus pour au feu rouge de Chiry-Ourscamp, pour râler sur l’état d’avancement de ce
dossier (il se fout de la gueule de qui?) alors même que cette route est sous sa
responsabilité.

Désormais (une fois de plus) il raconte ce qui l’arrange, mais, si vous
voulez savoir si la 32 va enfin avancer, il faut aller voir si la Z.A.C. du Gros Grelot est pleine…
Si ce n’est pas le cas, c’est sur, il fera tout ce qui lui sera possible pour faire traîner ce projet, comme il le fait si bien depuis des années (tout en faisant croire le contraire, bien sur).