Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 13:50

Je ne suis pas allé au Ministère de la santé pour rien, mercredi soir. Accompagné du maire de Noyon et du directeur de l’établissement, nous avons maintenant une idée plus claire sur ce qui doit être fait pour sauver le centre hospitalier de Noyon.

D’abord, l’hôpital doit se réformer, c’est-à-dire améliorer sa gestion, et devenir plus attractif pour les médecins et les patients du noyonnais. Sa fréquentation qui est en baisse doit repartir à la hausse.

D’autre part, il doit trouver des complémentarités avec l’hôpital de Compiègne. Celles-ci sont vitales pour l’avenir. Les deux hôpitaux forment désormais avec l’hôpital de Crépy-en-Valois et trois maisons de retraite médicalisées du secteur une nouvelle « communauté hospitalière de territoire ». C’est dans ce cadre que médecins et chirurgiens vont devoir définir et sceller des collaborations et des partenariats nouveaux.

Les deux conseillers du Ministre ont été clairs : le rapprochement entre les hôpitaux de Noyon et de Chauny n’est plus à l’ordre du jour. L’avenir de l’hôpital de Noyon passe obligatoirement par un rapprochement fort avec celui de Compiègne.

Le centre hospitalier de Noyon a deux ans et demi, c’est-à-dire jusqu’à la mi 2012, pour réussir sa mutation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Marcel 19/02/2010 07:43



Quel travail est prévu pour réussir cette mutation?