Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 09:32

Nous le savions depuis les dernières élections régionales : la Région Picardie est en quasi faillite. Le budget pour 2011 en est la triste illustration. La Région coupe ses dépenses tout azimut, supprime des politiques, et emprunte sur deux générations pour payer les dettes du passé.

L’un des problèmes majeurs de notre région est le chômage : 92.748 chômeurs, soit un taux de chômage de 10,9%, alors que la moyenne nationale est à 9,3%. Si l’on ajoute les travailleurs précaires et les stagiaires, on arrive à une population en difficulté de 153.412 personnes dans une région de 1,9 millions d’habitants.

C’est le moment que choisit la majorité régionale socialiste pour réduire le budget de l’action économique de 9% (moins 8 millions d’euros).

A cette baisse du budget s’est ajoutée dès 2010, ou va s’ajouter en 2011, la suppression des aides à l’embauche dans les entreprises, la suppression des aides à la création d’entreprises, la baisse des budgets de formation de l’ordre de 10%,la baisse des crédits de l’apprentissage de 9,5 millions d’euros,la baisse de 22% des crédits pour les emplois solidaires…

La Picardie ne peut plus faire face et baisse les bras devant la crise.

Supprimés aussi les dispositifs de prêts à taux zéro (isolation et énergie), supprimée l’aide aux particuliers pour la mise en place de systèmes photovoltaïques, disparu le dispositif « gestions de territoire » pour les agriculteurs picards…

Toutes les politiques régionales sont sabrées à coups de hache : supprimé le soutien à l’hélicoptère du SAMU, supprimée l’aide aux permis de conduire pour les jeunes, en baisse de 30 à 40% les subventions aux clubs sportifs…

Et pourtant, le budget de la Région Picardie augmentera, en 2011, de 2,3%, soit plus que l’inflation. Il faut bien payer la dette qui atteint des sommets et les dépenses somptueuses de communication.

La capacité de désendettement de la Région va ainsi franchir, l’année prochaine,la barre des sept années, alors que la moyenne des régions françaises est de 3 ans. Triste record !

Les socialistes, comme toujours, ne laissent derrière eux que dettes et misère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Malik 21/12/2010 22:57



Ils l'auront aussi en 2010?