Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 08:00

En novembre 2008, La Poste inaugurait à Venette un énorme bâtiment, tout neuf, sur le site du Bois de Plaisance.

Dans ce bâtiment, dont le coût de construction et d’équipement a coûté 5,4 millions d’euros aux clients de La Poste et aux contribuables, une magnifique machine automatique a été installée pour trier le courrier. Sa mise en service a conduit à la suppression de 12 emplois. Elle devait gérer tout le courrier de l’arrondissement. Une merveille, nous expliquait-on alors.

Sauf que trois ans plus tard, La Poste envisage de déménager ailleurs ladite machine, sans doute à Creil ou Saint-Quentin. Pas assez de lettres et de colis à trier, parait-il.

Si le projet est conduit à son terme, et si l’engin est déménagé début 2012, les lettres postées dans le Compiégnois à destination d’une commune du compiégnois devront passer par Creil pour être triées. Et les lettres postées dans le noyonnais pour un destinataire du noyonnais seront triées, elles, à Saint-Quentin. Toutes les levées de courrier seront avancées d’une heure.

Décidemment, on n’arrête pas le progrès. Ni le gaspillage d’argent public !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

pascal nicolas 14/09/2011 15:01



monsieur le député, 


Vous avez bien voulu attirer l'attention des lecteurs de ce blog sur la situation de La Poste , notamment son établissement de Venette. 
J 'étais responsable de ce site pendant deux ans. Je connais parfaitement les raisons qui ont poussées certains managers de cette entreprise publique a décider de la construction de ce
 site. Independament de la technique industrielle , de trés haut niveau, il faut reconnaitre que les enjeux individuels ont souvent pris le pas sur la réalité economique.  Le choix de
Creil , ou de Saint Quentin ( déja doté d'un établissement de ce type mais non équipé de machine de tri automatique ) ,, n'est une fois de plus , pas dicté par le bon sens économique , mais par
la cupidité de certain manager de La Poste . 


Ecoeuré par les méthodes de management, la souffrance physique et psychologique que provoque  l'ineptie de ce décisions  auprés des personnels , j'ai démissionné en 2010, aprés 16 ans
passé au sein de ce groupe.


 



Lafayette 14/09/2011 11:21



Pour votre information, les équipements de la Poste sont payés sur les fonds de cette dernière. Aucun euro de l'impôt des contribuables ne va à La Poste. De plus cette entreprise verse même des
dividendes à son actionnaire chaque année, donc l'état, donc les contribuables...



Le Blaireau 14/09/2011 08:42



C' est peut être l' occasion de recréer des emplois non ?