Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:01

La rocade nord-est de Compiègne est ouverte à la circulation. Nous l’avons inauguré ce matin sous le beau soleil de cette fin septembre. 4,3 kilomètres, dont la moitié en viaduc sur la commune de Choisy-au-bac. Une merveille technologique qui aura coûté 85 millions d’euros (dont 62 payés par l’Etat et une vingtaine par l’ARC) et qui aura été réalisée dans les délais.

Quand on voit comment le Conseil général de l’Oise cafouille et chipote pour faire la déviation entre Ribécourt et Noyon, on réalise combien cette rocade est un bel exemple de ce que peut faire l’Etat, maître d’ouvrage, quand il veut et quand il se donne les moyens.

La déviation de l’ancienne nationale 32 est en rade depuis 2000, c’est-à-dire depuis que le département en a pris la responsabilité. Chaque année, il a trouvé des prétextes pour reporter le chantier, omettant des études, traînant des pieds, se plaignant de ceci ou de cela. Tout simplement parce que le maire de Thourotte avait besoin de temps pour remplir sa zone commerciale et parce que le Conseil général avait, lui, besoin de temps pour réunir les crédits nécessaires.

Conséquence : le viaduc de Choisy-au-bac a été construit en cinq ans. Le Conseil général mettra, au mieux, quinze ans pour réaliser la déviation de la 32 jusqu’à Noyon, puisqu’on parle maintenant de 2014 au plus tôt pour son ouverture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires