Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 09:54

A l’heure des bilans, il est utile de rappeler le bilan de Nicolas Sarkozy dans le département de l’Oise, où il est venu six fois depuis 2007.

Le Canal Seine Nord Europe n’aurait jamais été lancé sans la volonté et la ténacité de Nicolas Sarkozy. Il sera le premier canal construit en France depuis plus d’un siècle. Il mesurera 106 kms de long (de Compiègne à Cambrai), 54 m de large, 4,5 m de profondeur. Il accueillera quatre nouveaux ports, dont un dans le noyonnais. Le canal représente un investissement de 4,3 milliards d’euros, et rendra le transport fluvial compétitif en France.

Le Plan de relance a permis d’engager 72,2 millions d'euros dans la région pour les infrastructures et le logement. Parmi les projets financés : la restauration de la Cathédrale de Beauvais, 13,5 millions d’euros pour la reconstruction du site du barrage de Venette et de Boran-sur-Oise, 5 millions d'euros pour l'entretien de la RN2, 671.000 euros pour la modernisation de la Poste à Creil.

Deux pôles de compétitivité sont nés dans le giron de l’UTC. Ils sont parmi les meilleurs de France et promettent la création de centaines d’emplois qualifiés nouveaux.

 Un autre projet, PIVERT, voulu par le gouvernement, apportera des millions d’investissements et des centaines d’autres emplois qualifiés.

Trois pôles d’excellence rural, dont un à Noyon, ont été décidés pour lesquels l’Etat consacrera 1,8 million d’euros.

En matière de rénovation urbaine, l’Etat  a dépensé 569 millions d’euros dans l’Oise pour construire et rénover des logements sociaux.

La délinquance a baissé globalement de 22,8% dans le département depuis 2002.

Le nombre d’entreprises créées a doublé, entre 2008 et 2010.

9.069 auto-entreprises ont été créées en trois ans par les hommes et les femmes du département

Un internat d’excellence à Noyon, ouvert à la rentrée 2010, accueille 80 élèves méritants qui ne disposent pas chez eux de conditions de travail favorables pour réussir leurs études.

Noyon a bénéficié, d’autre part, d’un plan d’accompagnement exceptionnel au départ du RMT. L’Etat y aura consacré en tout 25 millions d’euros. Noyon bénéficie notamment d’une zone franche.

L’université de Technologie de Compiègne est devenue autonome depuis le 1er janvier 2010 et a bénéficié de crédits importants pour rénover ses locaux.

Un établissement public d’insertion de la Défense (EPIDE) a été créé à Margny-lès-Compiègne. Il offre une deuxième chance à 150 jeunes en difficulté scolaire, qui n’ont ni qualification ni emploi.

20.807 personnes dans le département bénéficient du Revenu de solidarité active. Avec le RSA, la reprise d’une activité devient plus avantageuse que le maintien dans les revenus de l’assistance (20% de revenu en plus en moyenne).

3.122 bénéficiaires du minimum vieillesse et 11.847 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé ont vu leurs prestations revalorisées de 25% en cinq ans.

Jamais un Président et une majorité n’ont pu se prévaloir d’un tel bilan dans le département de l’Oise. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires