Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 09:33

Le maire socialiste de Noyon qui n’en finissait pas, vendredi soir, d’expliquer à son conseil municipal pourquoi il refusait désormais la fusion entre les hôpitaux de Compiègne et de Noyon, a fini par péter un plomb.

Après une diatribe d’une heure et demie, il s’en est violemment pris à la Ville de Compiègne qu’il a rendu responsable successivement du départ de BZ, du départ du RMT, et de la mort programmée de l’Hôpital de Noyon pour renforcer celui de Compiègne. « Cela suffit, a-t-il explosé, il y en a marre.. ».

L’opposition UMP a refusé, de son côté, de dire non à la fusion entre les deux hôpitaux qui laisserait celui de Noyon sans aucun service. Elle a aussi fait remarquer que cela ne servait à rien d’attaquer Compiègne. C’est là une manière facile pour l’équipe socialiste de ne pas regarder en face les erreurs accumulées dans ce dossier comme dans d’autres depuis 2008.

Concernant l’hôpital de Noyon, le député communiste tout fier de poser une question au gouvernement sur ce sujet la semaine dernière s’est fait renvoyer dans les cordes par la Ministre de la Santé qui a bien confirmé la poursuite du projet de rapprochement avec l’hôpital de Compiègne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Pousy 11/10/2012 09:31


@Jef: Point besoin d’être un grand spécialiste pour constater ce qui se passe, il suffit d’avoir quelques amis et d’y être attentif… autrement dit un simple
citoyen suffit.
Il y a de nombreux cas litigieux aux urgences dont certains ont des conséquences dramatiques, il est temps d’agir avant que des scandales s’étalent dans la presse.

Pour en connaître la cause, c’est pas trop compliqué il suffit de lire un peu la presse, il y a un article qui donne quelques explications la:
Pénurie de médecins : Autopsie d’un
scandalehttp://www.francesoir.fr/actualite/sante/penurie-medecins-autopsie-d’un-scandale-79057.html



D’après cet article, le pire est à prévoir pour 2020 en fait, ont paye aujourd’hui des décisions aberrantes prises il y a plus de vingt ans par Mitterrand dont l’un des recordmans de la baisse du
numerus clausus n’est personne d’autre que Jack Ralite ancien député communiste (copain de notre actuel député Carvalho) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Ralite


 


Bien sur, tout ça c’est du bla-bla, mais regarde donc, l’évolution du numerus clausus:
Numerus clausus dans l'admission aux études médicales françaises
http://fr.wikipedia.org/wiki/Numerus_clausus_dans_l'admission_aux_études_médicales_françaises



Oui, il y a un grave problème de compétentes voir de négligences à l'Hôpital Noyon et de plus il n’y a pas assez de médecins en France, c’est pourquoi ont en fait venir de l’étranger. La
conséquence est un autre problème… c’est que certains de ces médecins ne parlent pas assez bien le Français pour comprendre les patients ce qui ne manque pas de surcroît de poser des problèmes de
communication avec les autres services, les conséquences son gravissimes (tend un peu l’oreille, le nombre d’incidents ne manque pas).

Comme tu peux voir Jef, pas besoin d’être un très grand expert pour comprendre que la pénurie actuel est le résultat de décisions déraisonnables prises par Mitterrand (paix à son âme) et
qu’il faudra encore des années pour compenser se manque.

Il faut aussi arrêter de dire que les étudiants ne veulent pas étudier, c’est faux… ont a des médecins qui viennent de l’étranger pour compenser ce manque, mais ont a aussi des étudiants Français
qui vont étudier à l’étranger en Roumanie (par exemple):
Les étudiants en médecine
plébiscitent la Roumanie 


http://www.youtube.com/watch?v=IpJ9jwPyJH8&feature=player_embedded


 


Le cas de l'Hôpital Noyon n’est pas un cas unique, mais il est une véritable caricature de ce qui arrive un peu partout en France avec la pénurie de médecins
causé par cette décision insensé il y a plus de vingt ans. Ce phénomène a été amplifié par la mauvaise analyse des élus locaux depuis deux décennies. Pas question de leur jeter la pierre,
histoire de prendre plaisir à trouver “une tête de turque”, ce serait une perte de temps inutile, qui ne servirait qu’a parasiter l’action qui est nécessaire.

Le meilleur service de l’Hôpital de Noyon était la maternité et les décisions qui ont été prises depuis plus deux ans n’ont visiblement pas été dans le bon sens, ou en tout cas n’ont pas été
suffisamment efficaces (Y a t-il eu quelque chose de fait? Si oui: Quoi?…).
Si ont veut créer des polémiques le nombre de questions dérangeantes ne manquent pas, mais, il y a deux choix:

1) Chercher des coupables dans le passé ou le présent qui seront tour à tout de droite ou de gauche, mais se sera perdre du temps, le temps nécessaire pour sauver l'hôpital de
Noyon qui faute de quoi ne manquera pas de devenir une maison de retraite amélioré.


 


2) Faire un état des lieux sans complaisances (sans chercher des coupables) et chercher de vrais solutions raisonnables pour créer
un avenir à l’hôpital de Noyon.

La seul vrai question est:
Les élus du noyonnais ont-ils la volonté de sauver l’hôpital de Noyon ou pas?

Jef 08/10/2012 19:50


@Pousy : Pour qui vous prenez vous pour juger les médecins diplomés de l'hôpital de Noyon? Vous êtes un grand professeur de médecine ayant de longues années d'expériences derrière vous?

Pousy 08/10/2012 10:47


L’hôpital de Noyon va fermer et le maire de Noyon n’a pas le courage de le dire, la fusion avec l'hôpital de Compiègne est inévitable mais elle n'empêchera
pas la fermeture programmé, (puisque toutes les conditions son réunis).

La plupart des services de l'hôpital laissent à désirer et les urgences sont carrément dangereuses (ont devrait les appeler les sévisses urgentistes du Noyonnais).

Le fonctionnement des urgences à Noyon est un service “façon roulette Russe”, il est constitué d’un cocktail de très bon médecins et de quelques uns dont ont ne sait comment les nommer (…) qui
sont carrément dangereux, il est d'ailleurs étonnant que des scandales ne s’étalent pas dans la presse; mais ça viendra tôt ou tard, n’en soyez pas surpris.

Il est bien sure légitime de se poser des questions quand à la compétence de certains médecins, mais il y a aussi un problème dont personne ne parle qu’est celui de certains médecins qui
travaillent par intérim et dont en surcroît des problèmes de compétence vient aussi un problème de communication puisque certains d’entre eux ont du mal à communiquer avec les patients et aussi
avec les autres services.

Il faut aussi savoir que ce problème est causé par le manque de médecins, ce qui est vrai sur toute la France et la conséquence d’une décision prise il y a plus de vingt ans… quand ont sait par
qui, il y aurait de quoi rire, si les conséquences n’étaient pas aussi dramatiques.