Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 06:38

Ce qui me choque le plus dans le show de Hollande, dimanche au Bourget, c’est son numéro sur le thème « mon ennemi, c’est la finance ». Quand on touche plus de 15.000 euros par mois comme lui, quand on est assujetti à l’impôt sur les grandes fortunes, notamment en raison du patrimoine immobilier qu’il s’est bâti avec Ségolène Royal, on fait preuve d’un peu plus de retenue…

Surtout quand on fait appel à Yannick Noah pour remplir et chauffer la salle. Le cas Noah est effectivement très particulier. Ce Monsieur vit, en fait, aux USA. Il vient juste en France quelques mois par an pour des concerts et pour assurer la promotion de ses albums. Noah est un exilé fiscal de longue date. Comme quoi, on peut être « le Français préféré des Français » et ne pas payer d’impôts en France.

Pire, il traîne un vieux contentieux avec le fisc et refuse, dit-on, de payer un redressement fiscal de près de 600 000 euros. Depuis quinze ans, les  services de Bercy reprocheraient à Yannick Noah d'avoir continué à résider  majoritairement en France, en 1993 et 1994, (où, selon le Canard enchaîné, il possédait dix-sept comptes bancaires) alors qu'il s'était fait domicilier en Suisse.

Le fisc l'a condamné à verser 1.037.827 euros d'amendes, une somme qui aurait été finalement ramenée quelques années plus tard à 600.000 euros, après  déductions fiscales et retrait d'une amende pour mauvaise foi, rappelle le magazine l'Expansion.

C’est en 2007 que Noah a quitté la Suisse pour partir s’exiler fiscalement aux Etats-Unis. Il a suivi alors l’exemple de son fils, lui aussi grassement payé par son club de basket-ball et résident aux Etats-Unis.

Et, je prends le pari : si Hollande est élu, Yannick Noah verra annuler son redressement fiscal, comme d’autres grandes fortunes de gauche avaient si bien su l’obtenir de François Mitterrand.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Démocrate 26/01/2012 10:52


......Quand on touche plus de 15.000 euros par mois comme lui (M Hollande), quand on est assujetti à l’impôt sur les
grandes fortunes, notamment en raison du patrimoine immobilier qu’il s’est bâti avec Ségolène Royal…et qui, paraît-il,
réduit confortablement son ISF en mettant son patrimoine en SCI, et donc en bénéficiant des possibilités fiscales et financières qu'il critique..... 

bocquet 25/01/2012 08:28


Rien à redire à votre article monsieur Gonnot, si ce n’ est que ce dernier est pour le moins restrictif.


Les chiffres que vous citez sont exacts, mais là ou le bât  blesse, c’est que nous pourrions citer plus de trois cent personnes qui sont dans ce cas en France et que vous omettez
volontairement de citer.


Dois- je vous rappeler que monsieur Halliday, ami et soutien de Sarkozy, au mois de juillet2011, le 14 a fait un show pour lequel il a perçu la bagatelle de cinq cent mille euros alors qu’il
règle ses impôts en Suisse !


Alors tout à fait d’ accord avec vous pour prôner une proposition de loi pour lutter contre la fuite des impositions vers les paradis fiscaux en créant le prélèvement de l’impôt directement à la
base...


Et tant que vous y êtes vous pouvez aussi faire votre travail de parlementaire en pensant à imposer les délocalisations, à taxer au retour les produits qui reviennent concurrencer les produits
français en retour, et combien d’ autres sujets comme ceux-ci qui pourraient permettre de penser que la sixième circonscription de l’ Oise a vraiment un député qui fait son boulot et qui se
trouve digne de se représenter aux prochaines législatives !!!

gazette 25/01/2012 08:19


        C'est sûr, NOAH est surement un exemple sur le plan sportif. Sur le plan culturel, c'est selon chacun. Pour la morale, l'éthique et la citoyenneté, là
comme ailleurs le FRIC l'emporterait sur le reste, il ne serait pas le seul dans ce monde d'injustice. Il ne manquerait plus que "Pays Bas" de la "France d'en haut", le choisisse comme
ministre de la culture, des sports et de la jeunesse, avec "la Belle Eva " à l'écologie : quel tiercé pour l'Elysée !