Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:56

La gauche garde donc la majorité au Conseil régional de Picardie. Dont acte. Je constate simplement qu’avec 48 % des voix exprimées et une abstention de 49 %, elle gagne les élections avec 24 % des électeurs inscrits !

La victoire de la gauche ne doit pas cacher le message que nous ont envoyé les abstentionnistes.

Ma circonscription n’aura pas de conseiller régional UMP pendant quatre ans encore. Comme il y a six ans, où les états-majors de droite l’avaient déjà oublié en fabriquant leur liste, elle n’aura pour seuls représentants qu’un FN extrême et un communiste « alimentaire » frappé par le principe de Peter ! Avec cela, il n’y a pas grand-chose à attendre !

Malheureusement, ceci aurait également été vrai si la droite avait gagné les élections ! Ma circonscription n’aurait pas eu d’élu dans la majorité non plus. Cela explique sans doute, en partie, le désintérêt des élus et des électeurs de droite pour cette campagne, notamment dans la 6ème.

La leçon que je tire de cette élection, c’est que la réforme des collectivités locales engagée au Parlement est une vraie nécessité. Elle permettra aux électeurs de connaître et d’élire le conseiller territorial qui gèrera la Région et le Département. Elle contribuera à une meilleure cohérence des politiques, à une simplification des procédures et à une séreuse économie du système.

Il est donc important que cette réforme aille jusqu’au bout, malgré les cris de la gauche qui craint pour ses baronnies.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

L'AN CENT/CINQ 24/03/2010 09:02


    Pour moi, les conséquences des élections régionales, c'est tout d'abord en Picardie la confirmation d'une main-mise, mieux, son accentuation de la part d'une gauche " à la
française", qui a réussi à essorer les "apparachiks" ou "dinosaures" de gauch qui lui avaient permis de s'installer aux commandes en 2004.

   C'est aussi, la défaite incontestable d'un rassemblement de représentants d'une droite/centre-droit qui a surtout le mérite d'appliquer la méthode Coué et de croire en son messie
N.S., mal en point, sur le plan des sondages ce qui est beaucoup moins inquiétant par rapport à la réelle situation, sachant bien, comme le soutient une humoriste : "ON NE NOUS DIT PAS TOUT !".

   Enfin, c'est le moment choisi par les 2 premiers décideurs de l'Etat, Messieurs GUEANT et SARKOZY, pour redistribuer les rôles aux acteurs de la scène
médiato- gouvernementale : confirmations de F. FILLON dans son rôle de "souffre douleur" efficient et incontournable, de E. WOERTH comme "chef cadreur" et "expert comptable" chargé de mener à
bien une mission périlleuse de "remise à flot d'un système des retraites qui prend l'eau depuis 2 décennies", promotion de 2 chiraco-villepinistes, ne pratiquant pas la langue de bois, chargés de
"rassurer" les élus nationaux qui grognaient et s'agitaient de manière intempestive" : SILENCE DANS LES RANGS !

      L'application de la taxe carbone est suspendue : Madame JOUHANNO et Monsion BORLOO se disent "déçu ou catastrophé" et les écologistes montent au créneau ! Et le
GRENELLE N° 3 est prévu début Mai : quel cinéma !

      Je m'interroge : celui ou celle qui sauvera la France et mieux la planète est-il (elle) né(e) ? 

      Peut-être, vous avez Monsieur le Député, l'un de vos lecteur a la réponse : si c'était le cas, de grâce, intervenez S.V.P., pour qu'il(elle) présente son projet
pour la présidentielle de 2012 afin que les citoyens l'étudient et votent en connaissance de cause.   
 Les Françaises et Français passés par la morosité sont entrés en "désespérance" : tout peut arriver dans les mois qui viennent !


Un Citoyen 23/03/2010 11:28



En tant que simple citoyen je ne peux que souhaiter que la politique de la ville ai un effet positif.


 


Malheureusement, pour le moment je ne peux que constater que ce n’est pas le cas, bien au contraire la politique mené semble accentuer les effets de la
crise.


 


Quand au commentaire de Daniel Debeaume, il me semble assez juste, je ne peux que constater que que la démocratie n’est pas respecté. Les diverses tendances
ne sont pas représentés pour d’obscures raisons… quand aux “communiste alimentaire”, cette description est particulièrement bien adapté à lui mais aussi à certains autres comme les verts… qui ont
négocié leur place contre quoi?  





Ce qui me semble particulièrement grave dans tout ça, c’est qu’ils ne défendent pas les idées pour lesquels ils ont été élus,
il n'ont par conséquent aucun respect pour ceux qui ont voté pour eux…


 


Dans ce cas, faut-il s’étonner que le taux d'abstention augmente?



daniel debeaume 23/03/2010 08:12



Bonjour


Dans votre commentaire suite aux élections régionales, vous parler de la victoire de la GAUCHE.


Etant moi-même de GAUCHE, j’ai voté GREMETZ, je pense qu’il serait souhaitable et ceci pour les nombreux lecteurs de votre blog de clarifier cette appellation quand vous parlez de la GAUCHE.


Ces élections ont étaient la victoire des SOCIALISTES, et non de la GAUCHE tel qu’on l’entend.


Les EX communistes CARVALHO et BEURDELEY pour faire plaisir au SOCIALISTE GEWERC, ont fait  en sorte d’éliminer le PARTI COMMUNISTE de l’OISE et par conséquence le FRONT DE
GAUCHE au sein de l’assemblée régionale avec l’appui du camarade AURY.


AURY dans sa logique suicidaire pour empêcher Maxime GREMETZ d’être élu au conseil régional n’a pas hésité a trucidé le PARTI COMMUNISTE, dont je rappel qui en est le premier secrétaire.


Vous qualifiez aussi BEURDELEY de COMMUNISTE ‘d’alimentaire’ ce qui est vrai, mais BEURDELEY  il y a bien longtemps qui il vendu son âme pour avoir une place au chaud au conseil
régional.


Concernant CARVALHO, il y a bien longtemps que celui-ci a mis le drapeau du PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS au fin fond d’un tiroir.


Dans mon quartier j’ai aussi un EX communiste, MEUNIER, qui en son temps voulait faire la révolution pour changer la face du monde. Aujourd’hui, le maire de Noyon lui a fixé un
objectif  avec la présidence du comité des sages. Dans la presse celui-ci nous faire savoir qu’une priorité est indispensable pour mieux vivre à Noyon, c’est d’être au chevet
des toilettes publiques en clair ‘les chiotes’, tout un symbole… ?


Quand à la situation de Noyon, malgré la présence du soi-disant maire SOCIALISTE de NOYON avec son équipe qui est fait de bric et de broc,
et qui depuis DEUX ANS promets à la population des changements à tout va, rien n’a changé. La DROITE est toujours majoritaire avec un front national qui revient très fort au sein de cette ville.


Daniel Debeaume, Hameau de TARLEFESSE



DESLIENS Bernard 22/03/2010 12:43



"L'erreur du passé" à l'époque de la haute technologie et de l'informatisation il y a nécessité de centraliser, massifier, globaliser en impliquant forcément toutes les
institutions, continuer les réformes sans mollir...



ROMBY CLAUDE DE CHOISY AU BAC 22/03/2010 11:33


MONSIEUR le DEPUTE,
Je viens de lire votre article concernant les résultats des élections, vous avez hélas raison; le 6° circonscription était l'oublié de l'OISE.  Je l'avais signalé à caroline CAILLEUX, je n'ai
eu aucune réponse. En plus notre premier représentant (en 12° position) était venu à CHOISY ,il y a 6 ans je crois ,sous la banniére socialo,ou est le sérieux.  Etant retraité, il y a du souci
à se faire,si en 2012 les socialos arrivent au pouvoir, notre pouvoir d'achat va chuter de combien??? Mon père en 1981 en avait subi les conséquences.
Espéront que notre président  sache s'entourer d'une meileure équipe .
    AMITIES    CLAUDE  ROMBY