Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:00

Le Parti communiste ne comptant plus pour grand’chose, c’est avec les Verts d’Europe-Ecologie que le PS discute, depuis des mois, au niveau national, un éventuel programme de gouvernement pour l’élection présidentielle.

Par indiscrétion, je viens d’apprendre par deux anciens amis qui assistent à ces discussions que le Parti socialiste vient de geler une centaine de circonscriptions à travers la France, dans lesquelles il pourrait, en cas d’accord, ne pas présenter de candidat aux législatives des 10 et 17 juin 2012 et soutenir un candidat présenté par les Verts.

Parmi ces circonscriptions, figurerait la 6ème de l’Oise dont je suis le député depuis 1988. A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

V.HIGIT 18/09/2011 08:23



      Quand on mélange du vert au rose qu'obtient-on ?


       Le "kaki" ou "kakadoi" représenté par l'extrême droite qui attend le moment pour rameuter les déçus et les insatisfaits de l'UMPS.


       L'avenir c'est l'horizon et pourquoi ne serait-il pas bleu ?



Malik 26/08/2011 10:59



Il ne faut pas oublier que le PS a dissimulé la plus grande catastrophe nucléaire civil au monde.

( comme écologistes ont peut mieux faire, excusés du peu… )

Dans les conditions qui se préparent voter EELV c’est voter PS
Le PS n’a rien d’un parti écologiste mais à besoin des voix des verts rien de plus.

Voulez vous voter pour un parti en crise identitaire (P.S.) qui pour survivre veut récupérer les voix des verts?



Katie 26/08/2011 10:45



Le EELV est soumis au PS et est en pleine mutinerie… il feraient mieux de fusionner avec la cellule écolo du PS, au moins la situation serait claire, mais ils
préfèrent naviguer en eau trouble, c’est leur choix.

Voter EELV c’est voter PS, si vous voulez voter écolo il faut chercher ailleurs…



Qu’en restera t’il en 2012?