Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 16:08

Yves Rome va se faire payer un nouveau joujou aux frais des contribuables du département : une télévision locale. ! C’est ce qui ressort de la dernière session budgétaire du Conseil général qui s’est tenue le 12 juillet dernier.

Yves Rome et sa majorité socialo-communiste envisagent, en effet, d’investir dans une télévision picarde en partenariat avec le Conseil régional. Il est prévu d’y consacrer 1,8 million d’€ par an, dont la moitié, soit 900.000 € à la charge du Conseil général. Le calendrier prévisionnel indique que « Picardie TV » pourrait commencer à émettre en septembre 2013. Les Conseils généraux de la Somme et de l’Aisne n’ont pas décidé pour l’instant d’adhérer au projet.

La presse régionale a beaucoup parlé de ce projet bien sûr. Il est dommage néanmoins qu’elle ne se soit pas faite l’écho d’autres décisions prises lors de cette même session.

Ainsi, des baisses de crédits ont été votées sur les subventions destinées aux clubs sportifs et en particulier sur l’aide prévue aux athlètes de l’Oise qui vont participer aux prochains JO de Londres.

D’autres baisses de crédits ont été votées sur les actions d’insertion sociale et notamment au titre des épiceries sociales, et ceci alors que les demandes d’aides sont de plus en plus nombreuses partout dans le département.

Le soutien apporté aux collèges privés dans le cadre de la loi Falloux a été également revu à la baisse (moins 70.000 €), de même que l’équipement informatique des collèges qui a été réduite de 110 000 €.

Ce relâchement dans l’effort d’équipements des collèges est à mettre en corrélation avec les dépenses considérables effectuées pour l’opération Ordi 60 (5,8 millions d’€ au titre de 2012).

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Le Blaireau 26/07/2012 15:22


Se moderniser, pourquoi pas à partir du moment où l’investissement est positif et présente des retombées qui permettent une évolution dans le sens positif. !


S’il s’agit une fois de plus de se faire valoir pour laisser une trace dans l’histoire, il faut avouer bien sincèrement que le nombrilisme est dépassé et qu’il s’agit d’une autre époque…


Le vingt et unième siècle, n’autorise plus à gaspiller les deniers publics.


Les chaines de télévision ne manquent pas…cette télévision picarde apportera quoi de plus ?


FR3  est  une source d’information locale, aussi avant de lancer tout projet dans ce domaine, il serait pour le moins judicieux que les buts de cette création soient clairement définis
et soumis au verdict populaire pour approbation.


La qualité de ce que nous offre la télévision dans son ensemble, hormis Arte et quelques émissions qui se situent entre minuit et trois heures du matin est si piètre, qu’ il n’ apparait pas
nécessaire de voir naitre une télévision locale si celle- ci ne produit que des diffusion de policiers ou autres romans à l’ eau de rose du style télé réalité.


A l’heure ou la délinquance et les incivilités dans tous les phases de la vie quotidiennes n’ ont nullement besoin d’ être dopées par des films prônant l’ individualisme et la violence, cette
télévision serait- elle un moyen de communication au service de l’ administration picarde, des chambres de commerces, du pôle emploi, des demandeurs d’ emplois ou autres organismes sociaux, ces
points demandent à être précisés, mais si c’ était le cas, ne ferait- elle pas double emploi avec les organismes précités ?


Enfin pour en terminer avec le commentaire de l’ex- député, que les subventions allouées aux sportifs de haut niveau voit leur niveau baisser, cela n’est pas un mal en soi, il serait grand temps
que tous ces sportifs qui perçoivent des salaires ou bénéficient d’aide confortables voient ces derniers fondent au bénéfice d’autres domaines  ou de chercheurs au service de la science dans
le cadre de la santé par exemple.