Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 09:03

Francis Lec est un beau parleur. C’est son métier, il est avocat. Il est aussi premier vice-président socialiste du conseil général de la Somme et conseiller municipal d’Amiens. Il est l’un des piliers historiques du parti socialiste dans la Somme. C’est pourquoi, la démission du PS de sa suppléante, Céline Bouziani, a été reçue comme un coup de tonnerre dans le département voisin, surtout à quatre mois des élections régionales.

Céline Bouziani a signé dans la presse une lettre de démission brève et cinglante : « La politique conduite, tant par le conseiller général dont je suis la suppléante, que par la plupart des responsables locaux et régionaux membres du Parti socialiste, dans le domaine du droit au logement, droit au travail, de la défense des plus démunis, donc globalement la prétendue politique sociale, ne répond en rien à mes attentes ni à celles d’ailleurs de nombreux citoyens confrontés à la précarité ».

Enseignante, membre de la communauté harkie de la capitale picarde, la démissionnaire n’a pas caché qu’elle appellerait à voter contre le PS aux régionales.

Pourtant très prolixe d’habitude, Francis Lec est muet et injoignable depuis la démission de sa suppléante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

M. et Mme K de Noyon 05/11/2009 09:30



Depuis mi-août la société SAPI habitat a signé un bail de location avec l'AFTAM de Noyon. Cette dernière a placé
et meublé à neuf une famille de six personnes au dessus de notre tête dans un F4. Jusqu'à là rien d'anormal, chaque famille a droit au logement...


Mais, là où le bât blesse c'est que cette famille se comporte comme si elle était seule au monde. Nous vous
passons les détails ce serait trop long... Après avoir rencontrés « les parents » à plusieurs reprises, après en avoir informé le bailleur, qui a organisé une réunion avec l'AFTAM et la
dite famille sans nous convier bien sûr. Après avoir pris rendez-vous avec l'adjointe au Maire au logement...


Après l'intervention de la police municipale, de la gendarmerie le 9/10/09. Rien ne change, c'est toujours le
souk...Que faire ? Déménager ? Oui nous cherchons à déménager avec tous les frais que cela engendre. Nous sommes salariés tous les deux mais sans rouler sur l'or. Nous recherchons une petite
maison F3 ou F4 en location dans les environs proches de Noyon, afin d'y vivre tranquillement. Nous sommes sérieux, respectueux, propres, courageux, sans animaux (si pardon nous avons une lapine
naine en cage). Merci à toutes les peronnes qui pourraient nous aider à sortir de ce pétrin.



Daniel Debeaume 05/11/2009 09:27


J'avais delà demandé en 2008, un rond-point au carrefour de Tarlefesse.
Je n'ai pas eu de réponse du maire de la Ville de Noyon.
D'autres endroits au sein de la ville de Noyon sont aussi sujet à accidents
le carrefour entre la rue du Coizel, la rue de Chauny et la rue Michelet
celui-ci a déja provoqué un accident mortel, du fait qu'il n'y a aucune visibilité
à cause du stationnement des véhicules de part et d'autre,
il faut mettre en place un feu rouge.
l'éclairage public défaillant dans la rue du Coizel ( des centaines d'enfants l'emprutent
tous les jours pour se rendre au collége et au lycée).
l'éclairage public défaillant, rue de la Goële
absence de trottoirs boulevard de Tarlefesse, et rue de Genvry.etc, etc ....