Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 11:24

Pour la troisième fois, la gauche a mis, samedi, la France en grève et quelques centaines de milliers de nos concitoyens dans la rue. Elle recommencera le 12 octobre. Ceci n'arrêtera, bien sûr, ni le gouvernement ni le Parlement. L'examen de la réforme des retraites débute cet après-midi au Sénat. Les Français ont du bon sens et, même s'ils ne l'apprécient pas, ils sont conscients de la nécessité de la réforme.

Les préoccupations et les inquiétudes de nos concitoyens sont compréhensibles.  Il s'agit là d'une réforme importante qui concerne tous les Français. En expliquant les enjeux et les principes, les inquiétudes se dissipent. Il est donc impératif de continuer l’effort de pédagogie que les Français sont en droit d’attendre.

Il faut bien comprendre que, si nous ne sauvions pas les retraites des 15 millions de retraités, et des 700.000 qui le deviennent chaque année, nous manquerions à notre devoir de garantir la pérennité de notre système de protection sociale.

Travailler plus longtemps est la seule réponse juste et efficace. C’est celle choisie par tous les autres pays, qu’ils soient gouvernés par la gauche ou par la droite.

Le Chef de l’Etat a montré qu’il était à l’écoute des syndicats et attentif aux préoccupations exprimées par certains de nos concitoyens, en demandant au gouvernement d’apporter des améliorations qui ont toutes été intégrées dans le texte de loi et adoptées par l’Assemblée nationale : notamment sur la pénibilité et sur le dispositif des carrières longues.

Le vote de l'Assemblée est aussi l'aboutissement d'un très large débat parlementaire et d'une période de concertation de plusieurs mois, au cours de laquelle le gouvernement a démontré son respect du dialogue social.

Devant le Sénat à partir d'aujourd'hui, le gouvernement fera de nouvelles propositions sur les retraites des femmes, notamment en vue d’inciter les entreprises à réduire les écarts de salaires entre hommes et femmes.

Un amendement en faveur des travailleurs handicapés visant à élargir les critères d’accès à la retraite anticipée à 55 ans à tous ceux qui sont reconnus comme travailleurs handicapés (un million de personnes) sera également soumis aux sénateurs.

Ce qui est inacceptable ce sont les mensonges que le parti socialiste continue à répandre dans le pays. Il continue à défendre, par exemple, le maintien de l’âge de départ à 60 ans, mais oublie de préciser que ce sera avec une retraite au rabais…

Je constate aussi que la gauche n’a pas fait une seule proposition constructive sur le projet de loi, lors du débat à l'Assemblée. Elle s’est contentée d’énumérer une liste d’impôts nouveaux et de recettes de poche en tous genres, portant essentiellement sur les classes moyennes, et de toute façon sans rapport avec l’ampleur des enjeux financiers. Elle a promis aussi de revenir sur cette réforme si elle revenait aux affaires. Ce qui est un gros mensonge, auquel la grande majorité des Français, les sondages le disent clairement, heureusement ne croient pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Michel 21/10/2010 02:43



La gauche n'est pas capable de faire des propositions constructives; il n'est qu'à voir celles qu'elle a fait dès 1981 puis 1989, puis 1997.... que de la destruction. Elle ne sait que dénigrer et
si son électorat est assez niais; qu'ils cessent de nous emm... ensuite comme on le voit par leurs blocus, greves et autres mensonges... Bref la gauche en France c'est la quintescence de
l'imbecilité avec à sa tête la Royal qui devrait diriger le PS pour qu'enfin on se marre un peu (comme au temps de Krazucky).



Zattise 08/10/2010 12:32



    Une grosse poignée d'élus U.M.P. voudraient que le bouclier fiscal soit "revu".


Notre député UMP de la 6è de l'Oise en fait-il partie ? Etait-ce entr'autres sujets, pour cela qu'il fut invité avec quelques collègues par le président de la République ?


Et si ce n'était pas le cas, sincèrement qu'en pense-t-il ? Ses électeurs voudraient peut-être savoir ?


 



Malik 08/10/2010 08:59



La principale cause du déséquilibre des caisses de retraite est la démographie, qui est prévu depuis au moins trois décennies, c'est à dire l'effet baby-boom
papy-boom.


On sait depuis au moins trois décennies que çà allait arriver, pourquoi n’avoir rien fait avant?


 


Peut importe, le problème maintenant c’est qu’il faut trouver un financement ailleurs…


 


Ces trois décennies ont vue le pouvoir d’achat baisser et les très haut revenus s’envoler.


Le salaire des grands parons est passé d’une vingtaine de fois le SMIC dans les années 80 à plus de 240 fois le SMIC de nos jours:


Les grands patrons méritent-ils leur supersalaire ? - 1


(P.S. merci aux socialistes d’y avoir fortement contribué)


 


C’est sur que pour “ceux la” ce pose le problème du plafond fiscal…


Jusque une dizaine de fois le SMIC ont peut sûrement comprendre qu’il y ai un plafond fiscal… mais, au delà de 10 fois le SMIC est-ce bien raisonnable qu’il y
en aie un?



THAI THIEN NGHIA Joseph 06/10/2010 10:34



Beauvais le 06 octobre 2010.


Bonjour Monsieur Le Député,


J'ai parcouru votre thême et permettez moi de faire un complément d'observation qui n'est pas une critique,visant les SOCIALO-COMMUNO-RADICAL de GAUCHE mais un constat, et je trouve que le
commentateur précédent "LAFLECHE" a raison dans la forme...Ils me donnent l'impression de voir des enfants qui reviennent à la charge pour réclamer leur cholocat que l'on a
confisqué...L'opposition réclame la retraite a 60 ans, alors que certains de leurs cadres politique continuent à oeuvrer au delà de cet âge, voire
plus...PARADOXALE.C'est de la politique politicienne, ils veulent le POUVOIR pour s'enrichir...


 



Pousy 06/10/2010 09:24



Une chose est sur, au baby-boom a fait écho un papy-boom dans les années 2000, prévu depuis plus de trois décennies (au moins).


Il aurait été irresponsable et de toute façon impossible impossible de ne rien faire.


Bien sur, ce n’est pas la meilleur reforme possible…


 


Mais:


Le comportement de l’opposition est lamentable, ils ont passé 9/10 du temps de débat à chercher des poux dans la tête à Eric WOERTH et seulement 1/10
de ce temps de débat à proposer des options qui seraient “peut-être” utiles.


 


1er remarque:


Franchement, vous l’avez bien regardé:


Eric Woerth


Il est presque chauve cet homme la, il faut pas être doué pour chercher des poux sur la tête d’un presque chauve, il semble évident que c’est peu
probable.


Ils font peut-être allusions aux poux qu’il aurait eu quand il avait des cheveux. 


Mais, ça intéresse qui?


 


2em remarque:


Ils ont par conséquent passé 1/10 de leur temps à faire des proposition qui pourraient “peut-être” être utiles.


Il me semble que seulement 1/10 de leur temps a été utilisé dans l'intérêt collectif, le reste,  les 9/10 restant étant dans un intérêt autre que
les citoyens qui ont voté pour eux.


 


A chacun de ce faire un avis, il n’y a qu’a évaluer le temps passé à debater de tel ou tel autre sujet…


 


A part un effet électoraliste (peut-être), l’action de l’opposition semble d’une inefficacité redoutable…


 


C’est lamentable…