Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:13

Des rumeurs et des informations circulent, depuis des mois maintenant, sur le Parc Carisiolas, et cela commence à sentir le roussi…

Tout a débuté, l’année dernière, avec plusieurs démissions au conseil d’administration, suite à des problèmes de gestion de l’association. Les administrateurs démissionnaires ont dénoncé l’opacité de cette gestion : impossibilité d’avoir accès à la comptabilité (celle-ci n’est même pas présentée en assemblée générale), retards de paiement de troupes théâtrales invitées, gestion erratique du personnel, conditions de travail douteuses, problèmes de sécurité… Cela a continué avec le démarrage de la construction d’une chapelle…sans permis de construire.

La fréquentation du Parc en a pris un coup : mauvais chiffres sur la saison 2009, aggravés encore cette année. Ceci n’a pas arrangé, non plus, la situation financière de l’association qui vit surtout d’argent public.

Un appel au secours a été lancé à la Communauté de communes du pays noyonnais pour trouver de l’argent. Cette dernière a finalement cédé et est allée jusqu’à prendre en charge financièrement un emploi de « directrice de la communication », soit disant pour faire grimper la fréquentation.

 Or, on vient d’apprendre que la demoiselle qui occupe ce poste depuis quelques mois vient de démissionner, pour incompatibilité d’humeur…

Le feuilleton continue. Dernier épisode en date : la commune de Crisolles vient, en concurrence de la CCPN, de demander directement à l’Etat de lui céder quelques hectares des bois, anciennement occupés par le RMT, pour agrandir le Parc.

Sachant que tout cela se fait, pour l’essentiel, avec de l’argent public, je pense personnellement qu’il est grand temps que les responsables du Parc fassent un peu la lumière et la transparence sur ce qui se passe vraiment au Parc Carisiolas…

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Bernard 26/11/2010 15:06



C'est vrai, les salariés du chantier d'insertion et leurs encadrants ont été obligés par le directeur MORINEAU d'aller travailler le jeudi 25 novembre et le vendredi 26 à la maison des
associations de Crisolles pour planter des arbres.


Il y a pourtant des employés municipaux à Crisolles ???


La loi interdit qu'un chantier d'insertion aille travailler ailleurs, sauf convention particulière signée avec le Conseil général et la direction du travail !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   Ils
se croient tout permis !



Contribuable 25/11/2010 16:25



 lecomte se sert des employers de carisiola pour travailler autour de la maison des associations pour planter des arbres.



Lucien 19/11/2010 08:55



Il n'y a pas que les démissions du Parc, il y a aussi, les démissions à la mairie de Crisolles;, où les salariés sont considérés comme des chiens.


On en parle jamais, mais il faut voir comment cela se passe !!!!


Dire que LECOMTE se dit socialiste. Il n'y en a que pour les copains et sa famille Le reste, il s'en fout



MOREAU 18/11/2010 11:37



Je pense que le développement de ce parc de loisirs et du chantier social peut se faire a pas de géant.


Les 3 encadrants techniques sur place ont reçu des formations conséquentes et diplomantes  à l'AFPA par Franck Lejeune et ont tous les compéteces requises en gestion de conflits, tenu de
budget et montage de projets. Ils sont aptent a diriger des chantiers sociaux mais aussi un parc de loisirs.


Ils savent aussi apprécier les services rendus par les bénévoles et les compétences des animateurs de loisirs rémunérés par le parc.


Trouvons donc ensemble une solution et pour le chantier social et pour le parc de loisirs.


Cordialement


Jean Marie MOREAU


Chef de projet Tourisme Culturel pour l'association Bel Accueil


Conseiller municipal dans la Somme



Un contribuable de Crisolles 18/11/2010 10:54



Nouvel épisode au Parc Carisiolas afin de compléter ce blog :


Le Conseil d’Administration élu en février 2010, déclaré en octobre 2010 au service des Associations à la sous-préfecture de
Compiègne, n’est plus d’actualité ; en effet, le Président de l’Association, M. Marc JARDIN a démissionné le 4 novembre dernier, mais auparavant, le vice-président a démissionné le 15 août
dernier (M. JUSTE Christian) et la secrétaire a, elle, démissionné courant septembre. Toutes ces personnes ne veulent pas être impliquées dans un certain nombre de magouilles. Il ne reste que le
trésorier, Frédéric DEVAUX, qui s’est fait éjecté de la présidence des commerçants de Noyon, et grand copain du directeur et de Lecomte.


Comment cette association peut-elle encore fonctionner ?


Je pense qu’un Audit financier serait le bienvenu au vue des fonds publics qui sont versés à cette association.


Signé : un contribuable inquiet de Crisolles