Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 17:12

La Cour des comptes avait dénoncé, dans son dernier rapport sur la ville de Noyon, le manque de transparence de la municipalité sur la gestion de la dette et avait demandé au maire de prendre des mesures.

http://gonnot.over-blog.com/article-noyon-ce-que-dit-la-cour-des-comptes-62851512.html

Pour la première fois, le conseil municipal a donc eu droit, vendredi, à un rapport sur la dette, et nous avons pu découvrir la réalité de l’endettement de la ville.

Au 5 janvier 2011, la ville de Noyon avait une dette globale de 25.079.513 euros, sous la forme de 41 emprunts. Ce qui représente une dette de plus de 1.800 euros par noyonnais. Ou un an et demi de fonctionnement de la mairie !

Depuis qu’elle a été élue, en mars 2008, la municipalité socialiste a contracté 14 emprunts pour un total de 12.820.000 euros.

Selon les orientations budgétaires présentées vendredi en conseil municipal, l’endettement pourrait encore s’aggraver de 2.400.000 euros cette année pour financer les investissements. Et la ville devra payer pour rembourser ses emprunts antérieurs une échéance de 2,7 millions d’euros !

Sans commentaires…

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

bertrand virginie 21/02/2011 00:41



bonsoir


je rigole quand je vois que cette ville arrive a avoir un telle endetement alors qu'il y a rien que se soit pour les jeunes ou meme pour les enfants cette ville et moche et vide ,aucune
attraction jamais!!!!!!!! je suis desole de vous dire la verite mes ils faut bien quel sorte au moins d'une personne !!!!!



bernard 15/02/2011 11:03



MAIS COMME LE DIRAI DEGUISE : TOUT VA BIEN ...


LE CHOMAGE EXPLOSE, LA DETTE S'ACCUMULE, LES IMPOTS AUGMENTENT.MAIS TOUT VA BIEN DEGUISE GOUVERNE....


IL A RUINE PONT L'EVEQUE, IL A COULE RIGIDA, DORMEZ TRANQUILLE : IL S'OCCUPE DE NOYON !