Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 06:44

J’ai décidé de mettre les pieds dans le plat à propos de la délocalisation de l’ONF à Compiègne. Je suis persuadé que l’opération ne se fera pas, à cause de la réticence des syndicats et de la mauvaise volonté des dirigeants de l’Office. Les uns et les autres ne veulent pas s’installer à Compiègne pour différents prétextes, et le gouvernement n’a plus les moyens de l’imposer.

Il faut donc, vis-à-vis des compiégnois, que l’on ait l’honnêteté et le courage de nous dire officiellement la vérité.

Soit l’opération se fait, et que l’on nous dise quand et où.

Soit, il n’en est plus question, et il faut que Compiègne négocie dès maintenant avec l’Etat de nouvelles compensations au départ de l’Ecole d’Etat-major et de la Direction centrale du Service national.

En juin, il sera trop tard.

J’ai donc pris deux initiatives. La première a été de déposer lundi, à l’Assemblée nationale, la question écrite au Premier Ministre, dont je publie le texte ci-dessous. La seconde va être de rencontrer, dans les prochains jours, le président de l’ONF, Hervé Gaymard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

daniel debeaume 24/02/2012 12:07


Bonjour,


Lors d’un article précèdent vous faisiez allusion à la situation du conseil général de la Corrèze et en particulier de son endettement.


Si je suis bien, Hollande qui préside cette assemblée et les élus de Noyon même combat, 20 409 805 millions d’euros de dette à Noyon sait monstrueux.


Dans une ville qui est industriellement et économiquement est en faillite, qui possède 25% de chômeurs, est dont 60% de la population n’est pas imposable.


Comment peut-on raisonnablement mettre la ville dans une telle situation, sachant  que la situation économique en général n’est pas bonne est qu’elle ne s’annonce pas sous de
meilleurs auspices pour 2012 et au delà.


Comment de simples conseillers municipaux à revenu modeste, peuvent-ils valider et s’adonner à un tel exercice sans se poser de question pour tous ceux qui paient des impôts déjà exorbitant à
Noyon. C’est vrai que d’aucun ne se pose pas la question puisqu’il n’habite pas à Noyon…. ?.


Gére t-il leur budget familial avec autant de dette.......?.


Au cours du dernier conseil municipal, Gérard Deguise se situant dans l’opposition à vivement critiqué cette situation. N’étant pas de son bord, je l’approuve et je dirais


qu’il a fait preuve de bon sens est d’une très grande responsabilité. 


Daniel Debeaume


Hameau de Tarlefesse

MONGO 23/02/2012 12:12


J'ai suivi votre interpellation du gouvernement sur le comportement outrancier des agents de gardiennage des abords de l'Ambassade de France à Brazzaville. Ces derniers exigent des prébendes
indues pour laisser circuler des pauvres usagers voulant accéder à l'Ambassade pour différents motifs. L'image de la France prend là un coup sérieux et les usagers assimilent cette raquette à une
brimade à la française pour empêcher les gens à fréquenter cette représentation diplomatique.


Nous comptons sur vous pour défendre le droit de circulation de ces pauvres usagers.