Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 08:00

Jeannette Bougrab  a récemment déclaré, et elle sait de quoi elle parle : « je ne connais pas d’islamistes modérés… ». Elle évoquait bien sûr les résultats des élections qui ont eu lieu en Tunisie, au Maroc et en Egypte et qui ont conduit partout à l’arrivée des islamistes au pouvoir.

Cela lui a valu, parait-il, un sévère rappel en ordre de Matignon qui n’aurait pas apprécié que l’on remettre ainsi en cause le soutien de la France au Printemps arabe.

Pourtant,  elle n’a pas tort, la Secrétaire d’Etat à la jeunesse ! Elle n’a pas tort de s’interroger sur le fait les peuples arabes qui ont fait leur révolution et chassé leurs dictateurs risquent très vite de découvrir que les islamistes au pouvoir ont une conception un peu particulière de la liberté et de la démocratie auxquelles les révolutionnaires pouvaient aspirer.

La France, et l’Occident qui ont tant participé aux Printemps arabes ne s’attendaient pas non plus à ce que les extrémistes s’emparent aussi vite de toutes les capitales autour de la Méditerranée.  

Pire, nous avons tous le sentiment aujourd’hui que si, malheureusement, en Libye, en Syrie ou ailleurs, des élections libres devaient avoir lieu bientôt elles conduiraient aux mêmes résultats…

Je ne suis pas sûr que pour nous, européens, cela signifie pour l’avenir plus de paix et de stabilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

gazette 20/12/2011 09:00


      Avoir RAISON serait le début de la SAGESSE. Mais avoir TORT n'est-ce pas le début de la FIN ?


TORDRE comme MORDRE n'a rien de comparable avec TORT comme MORT.


N'y at-il-pas en FRANCE (métropole et outre-mer) suffisamment de soucis et de problèmes à régler pour laisser les autres peuples décider de leur destin sans chercher à s'en mêler ? Le risque
étant qu'à un moment, peut se produire l'effet "boomerang" qui nous reviendrait plus vite que parti !