Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 06:55

En plein débat sur la réindustrialisation de la France, voilà que l’on apprend que Renault inaugure demain, au Maroc, sa nouvelle usine de Tanger, qui sera sa deuxième tête de pont pour développer sa gamme de véhicules "low cost" aux portes de l'Europe.

Rabat a déroulé le tapis rouge au groupe français, exonéré d'impôt sur les sociétés pendant cinq ans et de taxes d'exportation. L'Etat marocain a aussi mis à disposition les infrastructures (autoroute et rail) et financé un centre de formation pour le personnel.
L’Algérie rêve de faire de même. Alger mène des discussions avec Renault pour qu'il implante une usine dans le pays et a fait savoir récemment que les deux parties sont sur le point de signer un protocole d'accord.

Pour Renault, l'usine de Tanger est aussi d'un enjeu primordial. Le groupe y a investi un milliard d'euros, sur un terrain de 300 hectares à 30 kms du nouveau port de Tanger Med et à quelques encablures des côtes espagnoles.

Dans un premier temps, entre 150.000 et 170.000 véhicules seront produits chaque année sur une ligne de montage, avec trois équipes se relayant. Une seconde ligne est prévue à partir de 2013 pour faire monter la production annuelle à 340.000 unités, voire à 400.000 en travaillant des week-ends. Cela en ferait, en termes de capacité, l'équivalent des sites de Flins (Yvelines) ou de Douai (Nord) en France.

Le premier modèle à sortir des lignes sera le "Lodgy", un monospace de 5 à 7 places. Il sera commercialisé au printemps sous la marque Dacia en Europe et dans le pourtour méditerranéen, et sous celle de Renault ailleurs. Suivront un petit utilitaire, puis un troisième modèle encore tenu secret.

Rappelons que Renault est, des deux groupes automobiles français, celui qui a le plus délocalisé ses productions depuis dix ans, et apparemment cette stratégie de destructions d’emplois en France va s’amplifier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires