Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:30

En analysant plus en détails les résultats du premier tour de la présidentielle dans les six cantons de ma circonscription, on voit bien que les chiffres de François Hollande ne sont pas du tout à la hauteur de ce qu’ils sont au niveau national.

Le candidat socialiste fait ici 4% de moins. Il arrive en tête dans seulement 18 communes sur les 112 de ma circonscription.

Ses scores sont les plus mauvais dans les petites communes rurales. Dans les 23 communes du canton de Lassigny, il est toujours devancé. Il arrive en tête dans une seule commune sur les 20 que compte le canton de Guiscard et dans 4 communes sur les 25 du canton de Ressons-sur-Matz.

Regardons maintenant le score de Mélenchon, soutenu activement par les communistes du canton de Ribécourt. Le candidat du PCF n’est  même pas parvenu à faire dans la circonscription son score national.

On peut donc en conclure qu’il n’y a pas eu -et de loin- en tout cas dans la 6ème circonscription, de poussée à gauche. Le vote FN a grignoté ses voix à gauche, comme on le voit d’ailleurs très bien dans les bastions communistes du canton de Ribécourt où Le Pen arrive devant Hollande et Mélenchon.

Nicolas Sarkozy réalise, lui, son score national dans la 6ème circonscription. Il arrive en tête dans 13 des 25 communes du canton de Ressons, et totalise 36,35% des suffrages sur le canton de Compiègne nord. Il fait pratiquement jeu égal avec Le Pen dans les communes du canton de Noyon.

En ce qui concerne la ville de Noyon, Hollande arrive en tête (1.483 voix), mais avec seulement 75 petites voix d’avance sur Nicolas Sarkozy. Le FN arrive derrière, en troisième position, avec 1.214 suffrages. Si l’on regarde le score de Mélenchon (612) et celui de Bayrou (338), on peut raisonnablement penser que Sarkozy arrivera en tête le 6 mai à Noyon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Constat 26/04/2012 09:17


    Au vu des résultats du 1er tour, le corps électoral se concentrererait dans 3 forces politiques principales, les socio-démocrates, le centre-droit et le contre-pouvoir
réactionnaire, cumulant ensemble plus ou moins 90 %, les 10 % restant sont composés "d'originaux ou d'incompris" ne se retrouvant pas dans l'essentiel.


    Que ce soit les uns ou les autres, à la tête d'un courant important (25 à 35 %) , ils auront besoin du dernier tiers (15 à 30 % selon l'instant) pour
asseoir une majorité suffisamment "calée".


      Il faut absolument dans l'intérêt du Pays, que celui qui voudrait véritablement parvenir à sortir les Français du bourbier actuel, répondent clairement aux
appels lancés par les uns et les autres et essaie de canaliser les énergies dans un but de réussite solidaire.    


      Vouloir réussir n'importe comment sans tenir compte des autres est voué à l'échec demain, ou à une révolte dans 4 mois.

AUGUSTE 25/04/2012 14:56


J'ai vu ce jour un gamin de 14 ans (âge confirmé par intéressé) distribuer, sous la pluie, le magazine de la CC2V dans la commune de
Pimprez.


Je l'ai revu, quelques instants plus tard, repasser dans une voiture avec naturellement un adulte au
volant.


Quelle honte que de se servir d'un enfant pour ce travail à la place d'un adulte employé à la cause du Président de la CC2V.