Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:07
PHOTO-LA-POSTE.gif

Après Thourotte et Compiègne, c’est au tour des facteurs de Noyon d’être en grève (illimitée) à l’appel de la CGT pour protester contre la réorganisation de leurs tournées. Ma factrice est venue m’expliquer le pourquoi de son mécontentement. En fait, sous prétexte de changer les tournées, on lui supprime la distribution dans une rue et on veut lui rajouter tout un quartier !

Directement touché par cette nouvelle grève, et inquiet de ses conséquences sur mon activité de parlementaire, j’ai appelé le responsable de la distribution du courrier à la Poste de Noyon, puis le directeur du Bureau, pour savoir, tout simplement ce qui allait se passer avec mon courrier.

- Puis-je au moins aller le chercher chaque jour au bureau de poste ?

- Non, Monsieur. Dès que le courrier arrive à Noyon, il repart aussitôt à la Croix Saint-Ouen ( !). Nous allons chercher des facteurs volontaires ou engager des intérimaires pour le distribuer sur le canton de Noyon. Mais il est clair que nous ne pourrons pas tout distribuer.

- Et quand commencera cette distribution partielle ?

- Dès cet après-midi (jeudi dernier).

- Promis ?

- C’est prévu comme cela.

- Et l’on est sûr que le courrier ne va se perdre ou disparaître comme cela s’est passé à Compiègne récemment lors des grèves ?

- On n’en est pas certain. On fait ce que l’on peut…

Nous sommes lundi matin, au sixième jour de la grève, je n’ai rien reçu (à l’exception de mon programme télé !) dans la boite aux lettres de mon domicile, et trois malheureuses lettres dans celle de mes bureaux noyonnais…

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Marcel 22/02/2010 15:04



Il est certain qu’il y a beaucoup à dire sur la qualité du service publique…


 


Le démantèlement de la Poste ne va certainement pas arranger les choses; la poste est même un des rares liens qu’il y a dans certaines campagnes.


 


Il est peut-être temps de réfléchir à ce que doit être le service publique en France, quand à la soit disant concurrence
libre et non faussé que veut (soit disant…) imposer l’Europe ont ne peut l'accepter que si le service rendu est égale ou supérieur. 


Si ce n’est pas le cas ce n’est pas de la concurrence, mais de l’escroquerie organisé… 


 


Autrement dit :
Non au prétexte de la concurrence pour le démantèlement du service public



Gazette 22/02/2010 12:05


    Une lettre postée à Coudun 60 le 5.10.09, qui contenait un chèque, a été distribuée le 16.01.1O , plus de 100 jours de passés, à la bonne adresse située à 20 Kms de
l'expédition.
    Une réclamation faite par écrit le 2901.10 a été suivie d'un A.R. avec référence d'un dossier qui sera suivi d'une réponse. Effectivement, le 08.02 puis le 16.02 j'ai reçu des
lettres qui tentent de m'expliquer ce qui s'est probablement passé.................
   Mon impression : le service public n'est plus rendu !!!
   Faisons la grève des impots et assiégeons les lieux de "non-décisions" !


ANoël 22/02/2010 10:23


CE SONT SURTOUT LES ENTREPRISES QUI VONT TRINQUER. ELLES N'AVAIENT PAS BESOIN DE CELA SUR LE NOYONNAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!