Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 10:45

Christophe Coulon, Président du Groupe UMP a réaffirmé, lors de la dernière session du Conseil Régional de Picardie, son soutien à la réalisation du Canal Seine Nord. «  Au-delà des clivages politiques, notre groupe souhaite que l’actuelle majorité réaffirme sa volonté de voir se réaliser le premier dossier économique pour notre région. En cette période de crise, de chômage, de fermetures de sites, nous ne pouvons pas nous passer d’un tel projet !

« Actuellement l’Etat entretient l’ambiguïté sur ce dossier, affirmant d’une part que la procédure du dialogue compétitif n’est pas suspendue mais annonçant d’autre part la commande d’une analyse de faisabilité financière au Conseil général de l’environnement et du développement durable et à l’Inspection générale des finances, a poursuivi Christophe Coulon.

« Il est indispensable que s’expriment massivement et clairement tous les acteurs publics favorables à ce dossier. Il s’agit là, de la part de l’exécutif socialiste régional, d’un mauvais signal envoyé à tous les partenaires qui croient en ce projet. Citons en exemple deux éléments qui peuvent interpeller toutes celles et ceux qui consacrent, sans compter, leur énergie pour sauver le Canal Seine-Nord :

« Claude Gewerc était absent de la réunion de mobilisation pour le Canal à Cambrai le 13 septembre dernier ; il n’était même pas représenté ! Seuls deux élus de notre Groupe étaient présents…

« Claude Gewerc a refusé de co-signer, avec Daniel Percheron (Président du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais), Yves Rome (Président du Conseil général de l’Oise), Dominique Dupilet (Président du Conseil général du Pas-de-Calais), Patrick Kanner (Président du Conseil général du Nord) et Christian Manable (Président du Conseil général de la Somme), un courrier sollicitant une audience auprès du Premier ministre pour s’assurer de la réalisation du Canal Seine-Nord. Par cette « non signature » le Conseil Régional de Picardie était le seul grand absent de ce courrier !

« Notre Région, a encore dit Christophe Coulon, vit une année de récession économique et le Conseil Régional de Picardie devrait s’engager de la plus ferme des manières dans la mobilisation qui se met en place pour sauver le Canal Seine-Nord ! Il serait incompréhensible, alors même que le Président de la République s’est fixé l’objectif de faire baisser le chômage dans notre pays d’ici un an, que l’Etat abandonne ce formidable moteur économique ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires