Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 08:00

Dans la presse et au PS, comme ailleurs dans les milieux bien pensants de la gauche, il est de bon ton, depuis des mois, d’attaquer la personne du Président de la République, ainsi que son entourage et ses amis.

Imaginons ce que les mêmes journalistes et les mêmes bonnes âmes de gauche écriraient et diraient aujourd'hui par exemple :

Si le Président actuel avait, dans sa jeunesse, organisé un faux attentat au cœur de Paris pour tenter de se faire élire…

Si notre Président entretenait sa maîtresse et sa fille adultérine dans un magnifique appartement loué et gardé aux frais du gouvernement, au cœur de Paris...

Si notre Président se rendait chaque Noël sur les bords du Nil chez son ami Moubarak aux frais de l'Etat...

Si notre Président faisait racheter, par une société d’Etat, l’entreprise d'un ami pour cinq fois sa valeur...

Si notre Président rendait public, huit années de suite, des rapports sur sa santé totalement faux et mensongers...

Si notre Président ordonnait à ses gendarmes de monter de toutes pièces une histoire de terroristes à Vincennes...

Si notre Président laissait un de ses très proches amis se suicider avec un 357 magnum dans l’un des bureaux de l’Élysée...

Si notre Président avait commandité par les services secrets français la destruction à l'explosif d'un bateau pacifiste en Nouvelle Zélande...

Si notre Président mettait sur écoute sans justification plus de 150 journalistes, artistes et citoyens…

Si notre Président laissait son ex-Premier ministre se suicider un dimanche après midi, au bord d’un canal…

Si notre Président creusait la dette de la France de plus de 250 %  durant son séjour à l’Elysée...

Imaginez le déchaînement de la presse, les hurlements de la gauche bien pensante ! Oui, imaginez ce qui se passerait aujourd’hui si notre président faisait le dixième de ce que François Mitterrand a pu faire pendant ses deux mandats à l’Elysée, dans le silence assourdissant des médias et de la gauche !

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

lucien 05/11/2011 18:30



Mitterrand a été le plus voyou de nos présidents. Sous ses mandats, la moralité a été en baisse et l'économie pillée par ses amis.



Démocrate 03/11/2011 21:28



D'accord pour les faits, mais il vaudrait mieux regarder vers l'avenir plutôt que ressasser les faits d'hier.  De plus, on pourrait de même dire des choses sur nos dernier et
actuel présidents.  Quelle est la valeur ajoutée dans tout cela?


Quel est la vision proposée pour les 5, 10, 20 ans qui viennent? Les français et les européens demandent d'y voir un peu plus clair sur ce futur que les hommes politiques
et le monde pourrait leur proposer.  Les balivernes des hommes du passé ne les intéressent plus.


 



DESLIENS Bernard 02/11/2011 09:11



An 1980 la France c'était 250 000 chômeurs, une balance commerciale équilibrée, une monnaie forte,  2è/3è exporteur au monde (avant l'Allemagne & l'Angleterrre).


An 1981 la France avec l'arrivée de la gauche, une balance commerciale déséquilibrée, une inflation de 10 à 20%, des taux d'intérêt de 16%,  2 500 000 chômeurs, la retraite passant de
65 ans à 60 ans, la misère s'accentue, divers associations d'aides aux pauvres très populaires: "restaurants du coeur" -  "épicerie sociale". Délocalisation des entreprises, création du RMI,
relances économiques par des augmentations de salaires à tout va, des créations de poste d'inspection du travail contraignant les entreprises et les privant de liberté d'agir, puis la cerise sur
le gâteau: "les 35 heures"...



vigie 02/11/2011 08:32



         Un seul commentaire suffirait...


" Est-ce avec de tels exemples d'un passé récent, avec d'autres empruntés à des époques plus anciennes et même à des affaires contemporaines que notre société arrivera à surpasser les obstacles
qui se dressent en permanence devant elle ? "


                Espérons et mettons, Vous et Nous,  tout en oeuvre pour que la Morale, la véritable,
accompagne sans à priori, les positions et décisions quotidiennes influant la vie de tous les citoyens POUR L'INTERET GENERAL.


                Un film remarquable vu très récemment à la télé, LES FAUVES, met en relief ce qu'il y a de plus
détestable aux yeux des citoyens qui pensent que les intérêts personnels ou privés sur lesquels certains ont axé ou focalisent l'essentiel de leur combat ne peuvent plus dorénavant être tolérés
dans la vie politique,