Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 18:11

En période de crise, comment garder nos emplois alors que le coût du travail en France est beaucoup plus élevé que chez nos concurrents ? C’est la question à laquelle répond l’idée de ce que l’on appelle aujourd’hui la TVA sociale et qui, en fait, n’est pas une TVA et n’a rien de social. L’idée est plutôt de créer une nouvelle recette fiscale anti-délocalisation, destinée à sauver nos emplois et à réindustrialiser la France.

Pourquoi le coût du travail est-il si élevé dans notre pays ? Parce que, comme l’a expliqué Nicolas Sarkozy, le financement de notre protection sociale repose trop sur les richesses créées par le travail, alors que le système de protection sociale profite à tout le monde, travailleurs comme inactifs.

Pour gagner la bataille de l’emploi, l’idée est désormais d’inverser cette tendance en transférant une part des cotisations sociales patronales et/ou salariales qui financent la protection sociale vers de la fiscalité anti-délocalisation.

Cela allègera le coût du travail et facilitera donc l’emploi. Cela renforcera la contribution des produits importés au financement de notre protection sociale. Cela rééquilibrera le financement de notre système de protection sociale.

Le PS tente ce semer la panique autour de cette idée qui a pour seul défaut de ne pas être sortie de la tête d’un penseur socialiste. Rappelons simplement qu’un point de TVA en plus représente une augmentation de moins de 1 € dans un caddie de 100 € pour une baisse des charges sociales de 8 milliards € !

Les partenaires sociaux et le gouvernement vont se réunir à ce sujet, à partir du 18 janvier, à l’initiative de Nicolas Sarkozy. Hausse de la TVA et/ou de la CSG, baisse des charges patronales et/ou salariales… A eux de trouver la bonne équation, c’est-à-dire celle qui sera la moins douloureuse possible pour les consommateurs et la plus efficace possible pour relancer l’activité économique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires