Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 08:00

J’organise, avec Alexandre Cavé, lundi prochain 31 mai, à 20 heures 30, à la salle polyvalente de Guiscard, une grande réunion publique sur le thème de la réforme des collectivités locales.

Après les campagnes de désinformation menées par la gauche sur ce thème depuis des mois, il est important, au moment où le débat démarre à l’Assemblée nationale sur cette réforme, d’expliquer le pourquoi et le comment de cette réforme qui va changer et moderniser notre vie politique locale.

Nous aurons pour invité le sénateur Alain Vasselle, par ailleurs président des maires de l’Oise,

Que vont devenir le Conseil général, le Conseil régional, et leurs compétences ? Comment seront élus demain les Conseillers territoriaux ?

La réforme sera-t-elle un progrès pour la démocratie ? Sera-t-elle un élément de simplification et une source d’économies ? Nous répondrons à toutes ces  questions.

A ce sujet, signalons que l’UMP vient de prendre définitivement position sur le mode d’élection des conseillers territoriaux qui faisait encore débat au sein du Mouvement et du groupe parlementaire. Il a été décidé de se rallier au scrutin majoritaire à deux tours, ce que le gouvernement a finalement accepté, abandonnant l’idée d’un scrutin proportionnel dans les grandes villes.

L’UMP soutiendra également le principe du maintien, au second tour, des deux seuls candidats arrivés en tête au premier.

Des amendements ont déjà été déposés en ce sens à l’Assemblée nationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

G de G 01/06/2010 11:09



Une réunion trés intéressante, qui je pense et j'espère a éclairée pas mal de personnes, surtout dans une période ou l'on entent tout et n'importe quoi, et un plus la salle était comble la preuve
que ce sujet interesse beaucoup les élus, maintenant à refaire sur le Compiègnois