Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 16:38

Le Préfet de l’Oise vient de signer un arrêté, le 17 décembre dernier, demandant au maire de Varesnes de raser la digue qui protège la commune des inondations avant le 31 décembre 2013.

Le Préfet demande la destruction de l’ouvrage « afin de permettre la libre circulation des crues de l’Oise dans son lit majeur et afin de limiter les risques encourus par la population de Varesnes ».

« Varesnes a besoin d'un endiguement pour se protéger des crues, réplique le maire de la commune. Varesnes doit être protégée et sera protégée des eaux venant de l'amont. Faire ce que le Préfet de l'Oise demande, c'est laisser délibérément les eaux de crue entrer dans le village, ce qui n'est ni acceptable, ni envisageable ».

Le Maire, Stéphane Bulcourt, réunira son conseil municipal le 3 janvier pour décider de la réponse de la commune.

Cette digue construite avec de l’argile par les habitants et les agriculteurs du village, il y a plus de dix ans a sauvé, à de maintes reprises depuis, des dizaines d’habitations de la commune des conséquences des inondations.

La commune réclame depuis 2003 la régularisation administrative de l’ouvrage. Voici donc, neuf ans plus tard, la réponse de l’administration.

En ce qui me concerne, j'avais, en tant que député, encouragé la construction de la digue, lors d'une crue mémorable. J'avais ensuite multiplié, avec les sous-Préfets de l'époque les réunions de travail techniques pour faire consolider l'ouvrage et le faire régulariser par l'administration préfectorale... Je n'imaginais pas, qu'un jour, on oserait en arriver à la décision du 17 décembre !

Il est vrai que l'en serait sans doute pas arrivé là si la Communauté de communes du Pays noyonnais avait pris, dès le début, comme je l'ai toujours préconisé, une vocation "inondations" et si elle avait fait les études et les travaux nécessaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Le Blaireau 29/12/2012 07:59


Ainsi il a fallu neuf années pour arriver à une décision inadaptée qui ne peut faire que des mécontents.


Encore un fleuron de plus pour l' administration française qui voit la paille mais se cogne dans la poutre.


De mémoire la ville de Compiègne n' aurait- elle pas exécutée sur les rives de l' OIise des murets protecteurs ?


Les eaux de l' Oise en crue s' écouleraient- elles de façon différentes suivzant qu' elles traversent une campagne ou une ancienne cité impériale  ?


A l' heure ou l' eau va devenir un élément vital, ne serait- il pas plus judicieux d' envisager lors des crues des bassins de retenue qui préservent les villages et les cultures ?


C' est là l' idée bien saugrenue d' un citoyen lambda!

le blaireau 28/12/2012 17:39


Monsieur Gonnot,


En premier lieu je vous présente mes voeux pour 2013.


2012 aura été assez éloquent dans la médiocrité et ceci, tant à droite qu' à gauche, pour ne pas revenir dessus, et tendre le porte monnaie non pour y quèrir une augmentation du pouvoir d' achat,
mais une volée de taxes et d' augmentation de prix dignes des temps médiévaux, qu' en dehors de voeux personnels je ne vois pas ce que je puisse vous souhaiter d' autre...


Pour ce qui est du second point, il est certain que la décision préfectorale est pour le moins insensée et ne serait point, si monsieur le Préfet avait la chance d' habiter Varesnes...


Maintenant il est fort surprenant que Varesnes, si ma mémoire n' est point défaillante,faisant partie de la communauté de communes du pays noyonnais, que le président de cette dernière ne soit
pas venue à la rescousse de cette commune, d' autant que ce dernier habitant Sempigny n' ignore rien des problèmes liés aux crues de l' oise...


Monsieur Gonnot votre position contre cette décision  démontre que le parachutage n' apporte aucune solution aux problémes locaux, et que celle ci  doit être renforcée.


Alors pourquoi ne pas envisager de mobiliser les habitants de cette communauté dans une pétition pour amùener le préfet à revoir sa position et concevoir un projet de lutte contre les
innondations, plutôt qu' un arrêté qui ne règle rien et ne fait qu' envenimer les choses, comme cela s' était passé pour la plate- forme sur Beaurains- Porquéricourt!


Rappelez- vous , cette pétition a été couronnée de succès, habitants, cultivateurs, riverains et même les demandeurs d' emplois s' en sont trouvés ravis après s' être apêrçu de la supercherie en
matière d' emplois! 

LAGOUTTE Pierre 28/12/2012 16:59


Il est plus facile de prendre des décisions entre les murs d'un bureau qu'être sur le terrain et construire une digue protégeant les habitants.


Il faut espérer que le Préfet viendra à Varesne dès qu'il y aura une forte crue, en costume et chaussures de ville. Il changera rapidement d'avis


Varesnois, bougez!!