Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:25

Sur 413.435 suffrages exprimés dans le département, obtiennent au 2ème tour de l'élection présidentielle,

Nicolas SARKOZY : 217.736 voix, soit 52,67% des exprimés

François HOLLANDE : 195.699 voix, soit 47,33% des exprimés.

22.000 voix séparent les deux candidats. Notons aussi que Nicolas Sarkozy arrive en tête dans six circonscriptions sur sept. Seule la 3ème circonscription (Creil-Méru) place François Hollande devant. 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 19:04

Après le débat de mercredi soir, les Français attendent encore de savoir où M. Hollande irait chercher les moyens de payer 60.000 fonctionnaires de plus, 160.000 emplois aidés et toutes les dépenses supplémentaires qu’il a promises à hauteur de 50 milliards d’euros.

Ils n’ont toujours pas compris, non plus, comment il dicterait sa volonté à l’Allemagne de Mme Merkel, et à toute l'Europe, ou comment il réduirait le chômage et la dette du pays.

On sait, en revanche, que, s’il était élu, il donnerait le droit de vote aux étrangers, il ne réduirait pas l'immigration, il augmenterait les impôts et les charges et qu’il rétablirait les droits de succession !

Alors question : pourquoi remplacer un bon président qui a fait les preuves de ses capacités à affronter les temps difficiles et les crises, par un capitaine indécis dont personne ne sait, même ses amis, s’il serait à la hauteur ?  

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 17:30

Deux sondages, tombés ces dernières heures, montrent qu’enfin l’opinion est en train de bouger.

Hollande perd un point, dans ces deux sondages consacrés à la présidentielle, et Nicolas Sarkozy en gagne un. L’écart se resserre à 53-47, toujours en faveur de M. Hollande. 14% des personnes interrogées disent pouvoir encore changer d’avis.

Le face-à-face, qui a remplacé depuis le 22 avril le 9 contre 1, est sans doute en train de modifier la donne. Je ne suis pas sûr ensuite que le ton pris par M. Hollande depuis le 22 avril soit le bon et plaise à la majorité des électeurs. Le candidat du PS s’y voit déjà, on l’a bien compris, mais il ne devrait pas, du matin au soir, expliquer que son élection est faite. Cela ne plait pas.

Encore une fois, ce sont 44 millions de Français qui éliront dimanche le Président de la République, et non pas les sondages ou les journalistes parisiens.

L’affaire DSK n’est pas du meilleur goût non plus. En s’invitant dans la campagne du deuxième tour et à une petite fête socialiste, à laquelle du beau monde a assisté, le sulfureux DSK a introduit un malaise profond dans l’opinion, dont Hollande aurait sans doute préféré se passer !

Demain, le rassemblement du Trocadéro sera un moment important. De très nombreux habitants de notre département y seront. Le face-à-face télévisé de mercredi soir sera, lui, déterminant. Et il y aura encore d’autres moments forts jeudi et vendredi.

L’élection n’est pas jouée et la gauche devrait se souvenir qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours… 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 11:25

J-9 avant le deuxième tour de l’élection présidentielle. Le résultat reste, bien sûr, incertain, mais le courage est intact et la mobilisation des militants de droite et du centre dans la 6ème circonscription de l’Oise est totale pour la dernière ligne droite.

L’Espace Sarko tourne à plein, au 2 de la rue Saint-Corneille à Compiègne. Les 45.000 boites aux lettres de la circonscription seront alimentées dans les jours qui viennent. Nos militants seront sur les marchés de Noyon et de Compiègne samedi. La Sarko-Mobile départementale nous rendra même visite, samedi en fin de matinée, à Compiègne.

Lundi, contrairement à ce qu’a annoncé la presse un peu vite, le Président Sarkozy ne sera pas dans l’Oise, mais sa venue reste d’actualité pour la semaine prochaine.

Mardi, des cars partiront de Noyon (9h, Place Saint-Jacques) et de Compiègne (9h 30, Place du Château) pour le Rassemblement du 1er mai au Trocadéro à Paris.

Mercredi, je réunirai tous les militants de la 6ème circonscription pour que nous regardions ensemble le face-à-face télévisé Sarkozy-Hollande qui, peut-être, changera la donne.

Nous terminerons la semaine (et la campagne) avec un certain nombre d’actions inédites, jeudi et vendredi prochains.

Dimanche 6 mai, la France jouera son avenir. Il reste 9 jours pour éviter le déclin et la faillite qu’entrainerait l’arrivée de Hollande à L’Elysée.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:30

En analysant plus en détails les résultats du premier tour de la présidentielle dans les six cantons de ma circonscription, on voit bien que les chiffres de François Hollande ne sont pas du tout à la hauteur de ce qu’ils sont au niveau national.

Le candidat socialiste fait ici 4% de moins. Il arrive en tête dans seulement 18 communes sur les 112 de ma circonscription.

Ses scores sont les plus mauvais dans les petites communes rurales. Dans les 23 communes du canton de Lassigny, il est toujours devancé. Il arrive en tête dans une seule commune sur les 20 que compte le canton de Guiscard et dans 4 communes sur les 25 du canton de Ressons-sur-Matz.

Regardons maintenant le score de Mélenchon, soutenu activement par les communistes du canton de Ribécourt. Le candidat du PCF n’est  même pas parvenu à faire dans la circonscription son score national.

On peut donc en conclure qu’il n’y a pas eu -et de loin- en tout cas dans la 6ème circonscription, de poussée à gauche. Le vote FN a grignoté ses voix à gauche, comme on le voit d’ailleurs très bien dans les bastions communistes du canton de Ribécourt où Le Pen arrive devant Hollande et Mélenchon.

Nicolas Sarkozy réalise, lui, son score national dans la 6ème circonscription. Il arrive en tête dans 13 des 25 communes du canton de Ressons, et totalise 36,35% des suffrages sur le canton de Compiègne nord. Il fait pratiquement jeu égal avec Le Pen dans les communes du canton de Noyon.

En ce qui concerne la ville de Noyon, Hollande arrive en tête (1.483 voix), mais avec seulement 75 petites voix d’avance sur Nicolas Sarkozy. Le FN arrive derrière, en troisième position, avec 1.214 suffrages. Si l’on regarde le score de Mélenchon (612) et celui de Bayrou (338), on peut raisonnablement penser que Sarkozy arrivera en tête le 6 mai à Noyon.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 11:31

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle dans l’Oise ne sont certes pas formidables pour Nicolas Sarkozy. Le Président sortant arrive néanmoins en tête, avec 26,6% des suffrages exprimés, suivi par Marine Le Pen (25,07%) et Hollande (24,9%). Ces résultats sont donc surtout franchement mauvais pour les socialistes dont le candidat arrive bon troisième.

En analysant les chiffres, circonscription par circonscription, j’ai trouvé dans ceux de la 6ème quelques gros sujets de satisfaction :

 

Exprimés : 58.847 (78,84%)

Nicolas Sarkozy : 15.996 (27,18%)

Marine Le Pen : 14.386 (24,45%)

François Hollande : 14.023 (23,83%)

Mélenchon : 6.291 (10,69%)

François Bayrou : 4.709 (8%)

 

Dans la 6ème circonscription, Nicolas Sarkozy arrive donc en tête avec 0,6% de plus que son score départemental. Il n’y a que deux circonscriptions dans l’Oise où le Président sortant arrive premier : celle de Compiègne-Noyon et celle de Senlis-Chantilly.

Dans la 6ème, il devance Le Pen de 1.700 voix et Hollande de 2.000 suffrages. Voilà qui est plutôt de bonne augure pour les élections législatives, notamment en cas d’éventuelles triangulaires.

Deuxième point de satisfaction : les bastions UMP résistent très bien. Compiègne est solide, de même que Choisy-au-Bac. Noyon, où Hollande ne devance Sarkozy que de 75 petites voix reste, avec les 22,8% du FN, une ville de droite.

Dans les citadelles communistes de Thourotte et Ribécourt, surprise : le FN devance partout le candidat du PS. Il arrive souvent en tête également dans les communes rurales du Noyonnais et du Pays des sources.

 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 09:57

Huit coopératives céréalières qui collectent plus de 9 millions de tonnes de céréales en Picardie, Champagne-Ardenne et Haute Normandie, viennent de se regrouper sous l’appellation « Union Canal Seine Nord », afin d’étudier la réalisation d’une plateforme multimodale sur le futur tracé du canal Seine-Nord Europe.

Cette plateforme sera dédiée au stockage et à la manutention des céréales et de tous produits et coproduits agricoles ou agroalimentaires, des engrais et d’autres pondéreux.

Leur choix s’est porté sur le site de Languevoisin, à quelques kilomètres de Nesle.

Cette information est, bien sûr, une terrible nouvelle pour le noyonnais qui aurait pu espérer accueillir cette plate-forme.

L’incapacité des élus noyonnais à choisir un site a bien sûr incité les céréaliers, non pas à attendre, mais à choisir le port de Nesle, relié à la voie ferrée fret Le Havre-Dijon et située à équidistance des ports d’Anvers et du Havre.

Le Port de Nesle qui, au départ, devait avoir une superficie de 80 hectares en est aujourd’hui à 140.

Le Port de Noyon qui devait avoir une superficie de 65 hectares dans les premières esquisses à Beaurains, ne pourrait pas dépasser 20 ou 25 hectares à Sermaize !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:54

 Comme à chaque élection présidentielle, la France a rendez-vous,

dimanche et le 6 mai, avec son histoire.

Dimanche soir, le paysage du 2ème tour sera dessiné. Le nouveau rapport des forces qui structurera la vie politique pendant cinq ans sera fixé.

Il faut donc aller voter. Il faut que chaque Français s’exprime et fasse son devoir.

Il ne faut pas laisser les médias décider du résultat,

comme ils essaient de le faire depuis des mois.

Dimanche, c’est le Peuple de France qui a la parole.

C’est d’ailleurs au Peuple de France que Nicolas Sarkozy s’est adressé

dimanche dernier, depuis la place de la Concorde :

 

http://www.facebook.com/NicolasSarkozy2012#!/photo.php?v=345107615538061

 

« Peuple de France, ils ne gagneront pas

si vous décidez que vous voulez gagner !

Dites-le dimanche ! »

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 14:59

Deux sondages, publiés ce matin (IFOP et BVA) et réalisés entre le 14 et le 18 avril, donnent Nicolas Sarkozy en légère progression et François Hollande en léger tassement. L’un dit que Sarkozy est devant, l’autre dit que c’est Hollande.

Les deux sondages donnent Marine Le Pen en troisième position, devant Mélenchon qui s’effrite et Bayrou qui remonte à 11-12%.

Ce n’est pourtant pas du tout ce que raconte les radios, télés et journaux à longueur de journée.

Il faudrait vraiment que les médias arrêtent leur manipulation... On a compris qu'il voulait Hollande président, mais ce n'est pas eux qui décident. C'est le peuple de France !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 09:14

François Hollande a enfin daigné s’exprimer hier à Amiens sur l’avenir de Seine-nord. Enfin, s’exprimer est un bien grand mot. Ses propos, en l’occurrence ne voulaient pas dire grand-chose. « L’Etat respectera ses engagements », a-t-il glissé.

Ce qui, reconnaissons-le, ne signifie pas que l’Etat, s’il devenait socialiste, ferait Seine-nord. Il pourrait tout à fait, en effet, tout en respectant ses engagements, se contenter d’en rester au dialogue compétitif.

Alors, Monsieur Hollande, on en veut ou pas du canal ? Si, pour une fois, dans un acte de courage, vous pouviez être clair, les Picards vous en seraient  reconnaissants…

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article