Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 09:11

Le plan de relance de l’économie, lancé par le gouvernement, pour éviter les conséquences les plus dramatiques de la crise financière la plus grave que nous ayons connue depuis la deuxième guerre mondiale, a tout juste dix huit mois.

Un bilan, en quelques chiffres, dans le département de l’Oise :

- L’Etat a distribué en tout 8.467 primes à la casse en 2009 et 2010.

- Les entreprises de l’Oise ont économisé 99.1 millions d’euros grâce à la réforme de la taxe professionnelle. Cette somme a pu être utile à l’investissement, à la création d’emplois ou au pouvoir d’achat des salariés.

- 5.563 contrats en alternance ont été enregistrés dans l’Oise sur la période.

- 1.355 ménages modestes ont bénéficié du doublement du prêt à taux zéro pour acquérir un logement neuf.

 - L’Etat a investi 20.845.099 euros sur les infrastructures, l’UTC et le patrimoine public de l’Oise.

- Il a financé, depuis le 1er janvier 2009, la construction de 1.010 logements sociaux dans le département.

- 273 entreprises de l’Oise, en difficulté, ont fait appel à la médiation du crédit.

 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 10:17

La nouvelle, au moment des moissons, va faire plaisir à nos agriculteurs. Bruno Le Maire, le Ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, vient d’accorder une dérogation pour l’exploitation des jachères pour l’alimentation animale dans les départements touchés par des conditions climatiques particulièrement défavorables. Les trois départements picards sont concernés.

Au regard des données climatiques et de la production de fourrages des prairies, le Ministre a décidé d'autoriser, pour la campagne 2010, l’utilisation des jachères pour l’alimentation animale. Cette autorisation vaut pour toutes les terres déclarées en gel au plus tard au 13 juillet 2010.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 09:14

PHOTO-ESTROSI.jpg

Le Ministre chargé de l’Industrie, Christian Estrosi, sera à Compiègne, le mardi 20 juillet dans l’après-midi, pour visiter le site de l’entreprise Novance, pionnière dans la chimie verte et les biocarburants. Cette usine a lancé le premier pilote de fabrication du Diester, dont la capacité va être prochainement doublée.

Novance avait déjà eu, en 2005, la visite du Premier Ministre de l’époque, Jean-Pierre Raffarin, qui avait choisi Compiègne pour annoncer le plan national de relance des biocarburants.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 15:50

Entre 2000 et 2004, le directeur général de l'OPAC me l'avait proposé à plusieurs reprises. J'avais toujours refusé. La priorité de l’Office était, et reste, me semble-t-il, de faire des travaux chez les locataires.

Visiblement, la direction a continué sa petite idée et son grand projet avec mon successeur socialiste qui n'a pas eu les mêmes scrupules.
André Vantomme vient, en effet, de lancer la construction d'un nouveau siège social pour l'OPAC, à Beauvais : 6.122 mètres carrés de bureaux sur trois étages, le tout en haute qualité environnementale.
L'opération coûtera 18,78 millions d'euros financés à 97% sur des fonds propres, c'est-à-dire que cette construction sera réalisée quasi entièrement avec l'argent des 28.000 locataires de l'OPAC.

A l'heure où les loyers et les charges augmentent plus vite que l'inflation, à l’heure où les travaux d’entretien et de rénovation se font partout attendre, les locataires seront ainsi très heureux d'apprendre que le nouveau siège de l'OPAC de l'Oise sera, lui, de haute qualité environnementale, et en plus qu'il leur coûtera à chacun, en moyenne, 670 euros, soit deux mois de loyers !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 12:09

Le président Rome, dont on dit de plus en plus qu’il sera candidat aux sénatoriales de septembre 2011, était récemment en tournée électorale dans le noyonnais.

Il a dû confirmer les informations que nous donnions ici, le 15 juin, concernant l’important retard du chantier de la déviation de la 32. Le département n’a pas encore acquis la totalité des terrains nécessaires et les travaux sur le premier ouvrage d’art ne commenceront qu’à la rentrée de septembre.

L’ouverture de la déviation ne se fera pas avant la fin 2012 ou le début 2013 !

Bonne nouvelle pour Carvalho qui aura tout fait, en tant que responsable des routes du département, pour retarder ce projet. Il a encore deux ans et demi pour remplir tranquillement sa zone de Thourotte.

Le président du Conseil général a, d’autre part, profité de son passage dans le canton de Noyon pour rendre publique une première esquisse du tracé de la déviation ouest de Noyon.

Au vue de ce plan, on a du mal à voir exactement où passera le prolongement de la voie ferrée vers la plateforme multimodale (que celle-ci soit à Beaurains ou à Sermaize). On peut penser qu’elle passera au ras des communes de Larbroye et Vauchelles.

Faute de plan plus précis, on devrait, très vite, entendre de nouveau les défenseurs de la route des cerises…

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 10:37

Photo-Alain-Gest.jpg

Le président de VNF était entendu hier matin par la commission du développement durable de l'Assemblée nationale. Nous avons ainsi pu, avec Stéphane Demilly, député de la Somme, questionné longuement Alain Gest sur Seine-nord.

Le président de VNF a profité de cette audition pour démentir quelques rumeurs et recadré le calendrier du projet. “Je ne vois, nous a-t-il dit, aucune raison aujourd'hui qui pourrait conduire à l'abandon du projet. Au contraire, le dossier avance et est en cours de finalisation”.

Alain Gest a rappelé que Seine-nord figure parmi les cinq grands projets d'infrastructures européennes. L'enquête publique est faite. Le protocole d'accord avec les régions est signé. Deux candidats, Vinci et Bouygues, ont été retenus pour le dialogue compétitif...

“Il manque seulement, nous a-t-il expliqué, la décision administrative de lancement du dialogue compétitif. Cela ne peut pas se faire tant que le plan de financement n'est pas définitivement arrêté. Il est encore en phase de bouclage. Le financement de l'Union européenne (333 millions d'euros) est assuré, comme celui de l'Etat (900 millions) et des régions (500 millions). Il est acquis qu'il y aura une participation des Ports du Havre, de Rouen et de Paris. Reste à régler le financement des plateformes multimodales. Nous sommes en phase terminale de dialogue avec les conseils généraux du Pas-de-Calais, de la Somme et de l'Oise. Les financements des départements d'Ile-de-France ne sont pas bouclés, eux non plus. J'ai bon espoir qu'ils le soit rapidement”.

Alain Gest a rappelé que s'ouvrira ensuite le long dialogue avec les deux groupes candidats aux travaux du chantier, Vinci et Bouygues (21 mois). “Nous avons pris, a-t-il conclu, six bons mois de retard. Le chantier démarrera en 2012 et le canal devrait être disponible à la fin du premier semestre de 2016”.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:37

Les parlementaires de la majorité du département de l’Oise, sans exception, viennent de signer un communiqué de presse pour exprimer leur solidarité et leur amitié à Eric Woerth, victime depuis dix jours d’une campagne injuste de la part du parti socialiste :

 « Au moment où Eric Woerth  est victime d’une campagne politicienne et médiatique d’une rare violence et d’une profonde injustice, nous tenons à lui affirmer notre amitié, notre confiance et notre soutien.

« Les calomnies, les amalgames, les procès d’intention sont des méthodes indignes d’un débat démocratique serein et constructif.

« Parce que nous connaissons bien Eric Woerth, nous n’acceptons pas les insinuations mettant en cause sa probité.

« Engagé en politique depuis près de trente ans, toujours guidé par la volonté de faire avancer ses idées et d’œuvrer au service de la France et des Français, Eric Woerth n’a jamais fui ses responsabilités, démontrant toujours son courage, sa détermination et son refus de la démagogie. C’est un homme honnête et désintéressé. Tous ceux qui ont pu travailler avec lui, dans l’Oise, au Parlement ou au Gouvernement, peuvent en attester.

« Ministre en charge d’une réforme cruciale et indispensable à l’adaptation de notre pays à ses réalités économiques, démographiques et sociales, Eric Woerth est devenu une cible pour ceux qui préfèrent les attaques ad hominem aux discussions de fond.

« Fidèles et solidaires avec Eric Woerth, nous espérons que la sagesse et la raison  l’emporteront au plus vite afin de permettre à ce Ministre exemplaire de mener à bon terme sa mission », conclut le communiqué.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 10:12

Nous y voilà : dans quelques jours, le Régiment de Marche du Tchad aura quitté Noyon. Une page de l’histoire de la ville sera tournée. La cité de Calvin ne sera plus une ville de garnison.

L’année scolaire terminée, les Marsouins emmènent familles et matériels dans l’est de la France. Le noyonnais va perdre, du jour au lendemain, plus de 1.500 habitants. Il va falloir digérer, et cela ne va pas être facile, dès la rentrée, pour de nombreux commerçants et artisans de la ville.

Le quartier Berniquet va devoir attendre une nouvelle vie. Comme nous l’avions annoncé ici, faute de garanties sur les financements de la Région et du Département, la convention de redynamisation qui aurait pu être signée depuis un an entre l’Etat et la communauté de communes ne l’est toujours pas. Peut-être à la rentrée…

Même s’il y a des projets, des idées, des pistes, il n’y a donc, à cette heure, rien de concret pour remplacer le régiment. Seule certitude : l’internat d’excellence que l’Etat finance à hauteur de 9 millions d’euros, ouvrira bien en septembre, mais, soyons clair, en termes économiques, cela n’apportera pas grand’ chose à la ville.

La fin de l’année scolaire apporte une autre mauvaise nouvelle au noyonnais : Prodhag va renaitre à Passel, mais le maire de Noyon étant allé trop vite dans ses déclarations à la presse, le tribunal s’est braqué et a refusé une reprise par une entreprise locale. Il a préféré un repreneur de l’Aisne.

Conséquence : Prodhag et ses emplois partiront très vite dans la région de Chauny et la communauté de communes qui, entre temps, a racheté le bâtiment de Passel (700.000 euros) va se retrouver avec une nouvelle friche industrielle sur les bras ! 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 08:56

LOGO ANDRA-copie-2

J’avais été nommé par le Président de la République (Jacques Chirac à l’époque), en mai 2005, président du conseil d’administration de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (l’ANDRA), pour un mandat de cinq ans.

Je viens d’être réinstallé dans ces fonctions hier, pour un autre mandat de cinq ans, par un vote unanime du conseil d’administration de l’Agence. Ma désignation sera rendue officielle, dans quelques jours, par un décret du Président de la République qui paraîtra au Journal officiel.

Pour tout savoir sur l’ANDRA : www.andra.fr

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 09:53

PHOTO LES BLEUS-copie-2 Tout ce que j’avais prévu, à propos des Bleus, il y a trois mois et demi, sur ce blog et dans les médias, est malheureusement en train d’arriver.

C’est la honte, le ridicule, le naufrage, l’indignité.

Face à ces comportements inadmissibles, il n’y a qu’une parade pour le gouvernement : demander à la Fédération de déclarer forfait, rapatrier tout le monde par le premier avion pour Paris, supprimer les primes auxquelles les joueurs pourraient prétendre, licencier les membres de l’Equipe de France pour faute grave. Et pour le pauvre président Escalettes et son conseil fédéral, il reste la démission.

C’est ce que j’ai dit ce lundi sur RMC. C’est ce que je redirai mercredi martin sur la Chaine parlementaire (canal 13 sur la TNT) qui me fait l’honneur de m’inviter à nouveau. 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article