Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:06

Reprenons : le gouvernement, après avoir tout promis aux smicards, augmente généreusement leur pouvoir d’achat de 0,2%. Il entérine (il faut bien appeler un chat, un achat) la disparition de milliers d’emplois industriels dans l’automobile et ailleurs. Il s’apprête à augmenter de 2 points la CSG, c’est-à-dire à baisser d’autant le pouvoir d’achat de tous les Français.

Et voilà qu’arrive ce qu’il faut bien appeler « l’affaire Abrahimovic ». Ce Monsieur, aux talents de footballeur indéniables, va percevoir au PSG un salaire annuel d’un peu plus de 14 millions d’euros, nets d’impôts et de charges sociales.

Je me suis livré à un petit calcul : si l’on ajoute à ce chiffre 20% de cotisations salariales, 50% de charges patronales et les impôts sur le revenu (45% jusqu’à un million par an, et 400% au-delà, Abrahimovic va coûter au total à son club quelques 80 à 100 millions d’euros par an.

Cette somme représente le salaire annuel net des 3.000 salariés que PSA va licencier à l’usine d’Aulnay !

Cette folie, d’autres diraient ce scandale, n’a pas provoquer un froncement de sourcils, ni une seule déclaration du gouvernement. Pas un seul mot d’indignation de cette gauche caviar qui nous gouverne désormais. Pas un Ministre n’a jugé nécessaire de convoquer ces qataris d’employeurs pour leur expliquer que la France est un pays en crise, qui s’appauvrit chaque jour, et qu’il y avait en conséquence une certaine décence à garder en matière salariale…

Bien sûr, cela fait autant d’impôts supplémentaires qui rentrent dans les caisses de l’Etat. Mais Hollande a-t-il songé à l’image que cela donne à tous ces pauvres gens, à ces classes populaires et à ces classes moyennes qui ont bien compris désormais qu’ils allaient, eux, passer méthodiquement à la moulinette fiscale.

Après avoir perdu ses idéaux, la gauche au pouvoir a même perdu son sens moral.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 10:14

C’est une belle petite salade électorale que nous prépare le gouvernement.

Il envisage en effet de reporter les élections cantonales et régionales de mars 2014 à mars 2015 en modifiant le mode de scrutin et en redécoupant les cantons. On n’en sait pas plus, notamment pour les régions.

Il semble en tout cas évident que la gauche va revenir sur la réforme des conseillers territoriaux dont l’objectif était de réduire le nombre d’élus, d’en finir avec les gaspillages et surtout qui visait à introduire plus de cohérence et de complémentarité dans la gestion des départements et des régions.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/d-partements-r-gions-un-nouveau-calendrier-lectoral-l-tude-293575

L’annonce de cette réforme permet également de renvoyer aux calendes grecques le non-cumul des mandats dont les élus socialistes ne veulent pas. Encore une promesse qui ne verra sans doute jamais le jour...

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 11:58

Je disais ma colère, ici sur ce blog, il y a treize mois, à propos de la fermeture de l’usine d’Aulnay et de l’inaction du gouvernement de l’époque. Près d’un an après que j’ai personnellement alerté le Président de la République, il s’était contenté de sermonner le Président de PSA.

Celui-ci est arrivé à ce qu’il voulait : fermer Aulnay. Je constate que le Président Hollande, le gouvernement Ayrault et le Ministre du Redressement productif n’ont pas été meilleurs, puisqu’ils n’ont strictement rien fait depuis deux mois. Ils connaissaient pourtant parfaitement les menaces qui pesaient sur le site.

http://gonnot.over-blog.com/article-aulnay-j-enrage-76276084.html

L’usine d’Aulnay va donc fermer en 2014. Dans le chœur des pleureuses qui s’exprime depuis ce matin, la question que je me pose est plus pratique : combien de salariés cela va-t-il concerner dans la 6ème circonscription de l’Oise et plus particulièrement dans le Noyonnais ?

Noyon a toujours accueilli un certain nombre de salariés de PSA à Aulnay. Les villes de Senlis et de Compiègne n’en avaient pas voulu dans les années 60. On les avait donc logés dans la ville de Noyon. Des transports en car étaient même organisés pour les conduire tous les jours à l’usine.

Combien sont-ils ? Qu’envisage de faire pour eux la mairie de Noyon ? Voilà les questions que je pose aujourd’hui.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 11:01

J’avais prévenu pendant la campagne des législatives : les socialistes au gouvernement, alliés aux écologistes, sont, comme je l’avais dit, en train de préparer le terrain pour abandonner le projet de canal Seine-Nord dont les Verts ne veulent pas.

L’argument, c’est bien sûr le financement, trop lourd, trop incertain… On va donc créer une commission qui va revoir tous les projets d’infrastructures, ferroviaires, routières et fluviales. Pendant que cette commission travaillera, bien sûr, on va tout arrêter et ne plus rien financer (ce qui permet de réaliser autant d’économies). Tant mieux pour l’équilibre des comptes publics, tant pis pour la croissance et tant pis pour les emplois…

http://fr.news.yahoo.com/grands-projets-dinfrastructures-qu%C3%AAte-nouveaux-financements-072848152--finance.html

Mon ami, Stéphane Demilly, député  de la Somme et député des ports de Péronne et de Nesle, a bien compris la manœuvre et vient d’écrire au Premier Ministre pour réclamer des explications. Il a fait ce que j’aurais fait.

http://www.stephane-demilly.org/rubrique.php?rub=5&pop=true&id_inter=577

Pour l’anecdote, le coco Carvalho, pendant ce temps, s’inquiète de devoir acheter un éthylotest pour sa nouvelle C5 ! Chacun ses priorités !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:05

L'encadrement des loyers des logements privés, lors d'une relocation ou du renouvellement du bail, promis lors de la campagne  par Hollande, ne va concerner que 41 agglomérations de l'Hexagone et de l'Outre-mer.

Selon le projet de décret, en cours de préparation au sein du gouvernement, seules les agglomérations d’Amiens, de Beauvais et de Creil seraient concernées en Picardie. L’agglomération de Compiègne n’est pas évoquée dans le projet.

Le décret devrait paraitre fin juillet et être applicable à partir de la rentrée de septembre.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:49

Ce qu’il y a de bien avec le communiste Carvalho, c’est que c’est toujours la même chose. Hier, bien sûr, il n’a pas voté la confiance au gouvernement. Elu député, il y a dix-sept jours, grâce aux voix des électeurs socialistes, voilà ces derniers déjà cocus. Il les trahit, comme il les avait trahis entre 1997 et 2002, quand il avait systématiquement refusé de soutenir le gouvernement Jospin, en ne votant aucun budget, aucune question de confiance ni aucune loi de financement de la Sécurité sociale, et pas même la loi sur les 35 heures.

Les électeurs socialistes sans mémoire pensaient voter, le 17 juin, pour un député de la nouvelle majorité. Ils ont élu un député de l’opposition dans la majorité.

Je serais curieux de savoir ce qu’en pensent les Cossin, Deguise et autre Delavenne ce matin.

Cela dit, que faut-il retenir de la déclaration de politique générale du Premier Ministre ? A vrai dire, pas grand-chose. Tout le monde a trouvé la forme plutôt ennuyeuse et le fond sans surprise, et je suis d’accord.

La seule nouveauté -et elle est de taille- c’est que le gouvernement a baissé les prévisions de croissance pour 2012 et 2013. Cela signifie, en clair, que les promesses de Hollande vont être plus difficiles à honorer encore.

La France produira moins de richesse, les rentrées fiscales et l’activité économique vont être plus réduites encore, et le chômage va s’aggraver durablement.

Le gouvernement a beau affirmer tous les matins qu’il n’y aura ni rigueur ni austérité, on va, à l’évidence, vers l’une et vers l’autre en vitesse accélérée.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 10:57

Le calendrier électoral de 2014 se précise :

Mars 2014 : élections régionales et municipales.

Juin 2014 : élections européennes.

Septembre 2014 : renouvellement de la moitié du Sénat (l’Oise n’est pas concernée).
Mars 2015 : renouvellement de la moitié des conseiller généraux.

Le gouvernement voulait, au départ, reporter d’un an les élections municipales. Dans l’hypothèse probable d’une défaite de la gauche à ces élections intermédiaires, le PS voulait ainsi se protéger du risque de voir le Sénat basculer de nouveau à droite.

Le projet n’a pas été finalement retenu. La Constitution interdit, en effet, de renouveler le Sénat avant que ne se tiennent les élections municipales.

Le gouvernement a donc décidé de reporter à mars 2015, non pas les élections municipales mais les élections cantonales.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:10

Comme je l’avais prévu, le gouvernement socialiste commence à mettre en place son argumentation pour éventuellement faire marche arrière sur le canal Seine-Nord Europe.

Frédéric Cuvillier, le Ministre des transports et des affaires maritimes, qui s’exprimait pour la première fois samedi sur le projet, s’est montré assez critique à propos du montage financier du projet sur France 3 Nord/Pas-de-Calais.

Il a développé deux arguments. Il s’est d’abord montré critique contre le montage en partenariat public-privé. "Nous sommes aujourd'hui dans le tour de table pour le financement d’un PPP avec une réalité d'impasse budgétaire de l'ordre de 2 à 2,5 milliards. Par ailleurs, je pense que dans cette situation économique et financière, partir systématiquement sur du PPP, qui fait le jeu des banques, n'est peut-être pas le mode de financement le mieux adapté", a-t-il déclaré.

Le Ministre a d’autre part estimé que les grands projets, que ce soit la liaison ferroviaire Lyon-Turin ou le Canal-Seine-Nord, "ne peuvent intervenir que s'il y a un bouclage européen du financement. Nous y sommes suspendus", a-t-il dit. La participation prévue de l'Union européenne au projet du canal est d'environ 330 millions d'euros.

C’est à l’automne, quand le gouvernement devra choisir entre les deux candidats déclarés à la construction, Bouygues  et Vinci, que l’on saura enfin la position définitive du gouvernement. C’est à ce moment-là, en effet, qu’il devra décider soit de démarrer le chantier, soit d’abandonner le projet en dédommageant les deux groupes.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 19:14

logo-avocats-2.jpg

« Alors, M. Gonnot qu’est-ce que vous allez faire maintenant ? ». Cette question m’est régulièrement posée depuis huit jours. J’y réponds donc.

      - D’abord je vais poursuivre mon activité d’avocat au Barreau de Compiègne. Tant que j’étais député, il m’était difficile de développer ma clientèle sans risquer de tomber dans des conflits d’intérêts. Je n’ai plus ce problème. Je vais donc m’efforcer de développer mon cabinet installé 10, Place du Général de Gaulle à Compiègne.

     - Ensuite, j’entends bien finir mon mandat de Conseiller municipal de Noyon. Je sais que cette nouvelle ne va pas faire plaisir au sieur Deguise qui voulait « m’écraser » et « m’éliminer de la vie noyonnaise », mais je pense que mon rôle est plus utile que jamais dans ce pauvre pays noyonnais. J’ai encore beaucoup de choses à dire et à expliquer aux habitants sur la façon dont on les gouverne.

-        Enfin, je ne me fais pas d’illusions sur l’évolution de la situation politique nationale. Les socialistes ont tous les pouvoirs. Je ne leur donne pas deux ans pour que le pays soit à genoux et l’opinion dans la rue. La reconquête pour la droite commencera donc avec les élections de 2014 : renouvellement des conseils généraux et régionaux, élections européennes, municipales et sénatoriales. D’une façon ou d’une autre, je participerai à ces rendez-vous.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 09:18

L’Etat a-t-il le droit d’entretenir avec l’argent public la concubine du Président ? C’est la question taboue que certains juristes se posent actuellement.

Mme Valérie Massonneau, épouse non divorcée de M. Trierweiler, ne jouit d’aucun statut juridique au côté de François Hollande. Dès lors, elle ne dispose d’aucun droit à bénéficier d’avantages tels que ceux qui viennent de lui être octroyés.

M. Patrice Biancone, ancien journaliste de RFI, a été nommé le 20 mai dernier, directeur de cabinet de Valérie Trierweiler. Il aura son bureau à l’Elysée et sera payé par la Présidence.

M. Biancone est un ami de longue date de Valérie Trierweiler, elle-même journaliste à Direct 8 et à Paris Match. Le couple présidentiel a passé une partie de ses vacances d’été 2011 à Hossegor (Landes) où il possède une maison.

M. Biancone a précisé que le cabinet de Mme Trierweiler compterait quatre à six personnes.

Les premières dames ont souvent eu par le passé un secrétariat ou un cabinet à l’Elysée, pour gérer leur courrier, les interviews, etc. C’était le cas de Bernadette Chirac et de Carla Bruni-Sarkozy, mais elles étaient épouses légitimes.

Que dit le code pénal ? L’article 432-15, modifié par l’ordonnance n° 2000-916 du 19 septembre 2000 – art.3 (V)  parue au JO le 22 septembre 2000, précise :

« Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, un comptable public, un dépositaire public ou l’un de ses subordonnés, de détruire, détourner ou soustraire un acte ou un titre, ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui a été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150.000 euros d’amende »

La tentative de délit, prévu à l’alinéa qui précède, est punie des mêmes peines.

Il sera curieux de voir comment la Cour des Comptes va justifier ces dépenses de personnel, et les dépenses de fonctionnement qui vont avec, à une première Dame qui ne l’est pas.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article