Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 22:46

Parmi les dizaines d’interventions que j’ai pu faire, à l’Assemblée nationale, lors du mandat qui s’achève, j’en ai sélectionné cinq qui portent sur des sujets dans lesquels je me suis beaucoup impliqué :

Seine-nord : http://www.youtube.com/watch?v=P07RwgrS7qc

Les gaz de schistes : http://www.youtube.com/watch?v=-96xgAwh5hI

La lutte contre les inondations : http://www.youtube.com/watch?v=n2Vu9p6873c

Continental : http://www.youtube.com/watch?v=qYpw1uL2Dok

Continental : http://www.youtube.com/watch?v=GdJQ15n8uKQ

Bien sûr, j'aurais pu en choisir d'autres. 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 14:06

François Ménard, candidat du MODEM au premier tour de l’élection législative dans la 6ème circonscription de l’Oise, vient de rendre public le communiqué de presse suivant :

« Concernant le second tour, il va de soi que j'ai suffisamment confiance en leur intelligence pour laisser mes électeurs libres de leur choix au regard de leurs valeurs et de leurs priorités. C'est donc à titre personnel que je fais part de ma réflexion et de ma décision.

« Considérant que l'engagement politique implique la prise de responsabilités et la clarté des choix, je n'ai jamais voté blanc. Le second tour dans la 6ème circonscription propose une triangulaire entre le député UMP François-Michel Gonnot, le candidat du Front de Gauche Patrice Carvalho et le candidat du Front National   Michel Guiniot. Les candidats du Centre estiment que si les partis des extrêmes peuvent représenter la colère des Français, ils ne peuvent en aucun cas représenter leur avenir. Au lendemain du second tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a ainsi écrit sur son blog que les humanistes comptaient « pour du beurre », ce qui n'est évidemment pas acceptable. De même, le Front National, à force d'annoncer des malheurs pour la France finirait par les souhaiter.

« D'autre part, l'appareil PS, par ses stratégies d'accords électoraux illisibles dans la 5ème et la 6ème circonscription aux dépends de ses candidats naturels a fait preuve à la fois de son ingratitude et de son archaïsme, ce qui est inquiétant de la part d'un parti désormais au pouvoir à toutes les échelles de la vie politique.

« En conséquence, je voterai pour François-Michel Gonnot qui, je l'espère, fort de son expérience et de sa connaissance des dossiers en cours, saura faire preuve d'une vigilance constructive à L'Assemblée nationale et travaillera de concert avec tous les élus locaux au service du développement et de l'emploi dans la circonscription. Je lui souhaite donc bon courage ».

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 09:07

Les résultats dans la 6ème circonscription de l’Oise ont été, dimanche, les suivants :

GONNOT (UMP)    12.333 voix    28,54%

CARVALHO (PCF)         9.999 voix       23,14%

GUINIOT (FN)                9.578 voix       22,16%

COSSIN (PS)                 8.855 voix       20,49%

MÉNARD (MODEM)      1.071 voix         2,48%

 

J'arrive donc largement en tête avec 2.334 voix d'avance sur le communiste.

M. Cossin et M. Ménard ne peuvent pas se maintenir au 2ème tour, dans la mesure où ils n’ont pas atteint 12,5 % des électeurs inscrits.

Ces résultats montrent que le total des voix de gauche, soit celles de M. Carvalho, de M. Cossin et du candidat de Lutte Ouvrière, représente potentiellement 44,5% des voix.

Le maintien de la candidature du candidat du Front National rend donc possible l’élection, dimanche prochain, d’un député communiste qui n’a pourtant recueilli qu’un électeur sur quatre au 1er tour.

Je vais donc appeler les électeurs à un sursaut au deuxième tour, pour éviter l’élection d’un député protestataire qui n’apporterait strictement rien à notre circonscription.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 12:06

FM-ET-CC.JPG

Pendant cette campagne électorale, ma suppléante et moi avons d’abord voulu parler de vos problèmes et de ceux de notre circonscription.

Bien sûr, une élection législative est aussi une élection politique. Elle permet de former une majorité parlementaire.

Voter pour nous, c’est refuser de donner tous les pouvoirs à un seul parti politique,

en l’occurrence, le Parti socialiste.

Pour que le pays soit plus apaisé, c’est-à-dire plus fort pour affronter les crises qui sont devant nous, il est nécessaire qu’il y ait des contre-pouvoirs. Il est important qu’un seul parti ne contrôle pas tout.

Votez pour nous, c’est choisir, non pas les extrêmes,

mais l’ouverture, le bon sens, le goût des réalités, et surtout

la volonté de faire bouger les choses demain, ici, dans notre circonscription.

Même si nous savons que ce n’est jamais facile, nous voulons que tous les élus, tous les acteurs de nos cantons, quel que soit leurs opinions politiques, leurs responsabilités, leur histoire, travaillent désormais ensemble au lieu de se diviser sans cesse et de s’affronter sur tout.

Nous pensons qu’il y a des solutions à nos problèmes. Elles ne pourront être mise en place que si nous sommes capables de travailler ensemble.

Nous disons qu’il faut faire Seine-Nord parce qu’il est le seul grand projet que nous ayons et il peut nous apporter des milliers d’emplois.

Nous devons rapidement apporter des réponses aux problèmes de nos communes rurales.

Nous pensons qu’il faut attirer des entreprises nouvelles et donner du travail à nos jeunes et à nos chômeurs.

Nous disons qu’il faut engager rapidement la ré-industrialisation du site de l’ancien RMT à Noyon et celle du site Continental à Clairoix.

Nous voulons réussir les pôles de compétitivités sur Compiègne, le projet PIVERT, le pôle d’excellence rurale sur Noyon, la fusion des hôpitaux, etc…

Sur tous ces dossiers, il va falloir convaincre le nouveau gouvernement de confirmer les décisions de l’ancien.

Il va falloir le convaincre de ne rien arrêter par idéologie ou par souci de faire des économies pour payer les promesses faites pendant la campagne présidentielle.

Pour cela, il faudra un député d’expérience, et non d’un député contestataire.

Il faudra de l’énergie, et non de la colère ou de l’outrance.

Il faudra une bonne connaissance des dossiers et du terrain.

Notre circonscription a des atouts extraordinaires. Elle a des projets. Elle a des élus de qualité. Serrons les rangs, défendons-nous ! Battons-nous ensemble !

Ensemble, choisissons la France !

Ensemble, choisissons de nous battre

pour nos communes, nos emplois et notre territoire !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:50

REUNION-COMPIEGNE.jpg

 Près de 150 électeurs du Compiégnois ont assisté hier, jeudi, à ma dernière réunion électorale avant le 1er tour. Michel Foubert a lu un message de soutien de Philippe Marini, actuellement en Tunisie. Eric de Valroger a dénoncé les projets de la gauche de donner le droit de vote aux immigrés ou de dépénaliser le cannabis.

Quant à moi, j’ai voulu mobiliser le Compiégnois. « Ne vous laisser pas voler votre victoire, ai-je dit. Un député communiste n’apporterait rien à Compiègne. On l’a vu en 1997, quand Carvalho, une fois élu, a disparu. Il n’aime pas Compiègne. II le dit lui-même. Il méprise Compiègne, comme il méprise Noyon. Le Compiégnois, comme le Pays des Sources et le Noyonnais ont besoin d’un député fort, attentif, rassembleur. Ils n’ont rien à faire d’un protestataire pour qui l’action se résume à râler tous les matins. Ils veulent un député qui agit », ai-je conclu.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:10

photos-a-annuler-0735.jpgMes concurrents ne remplissent pas les salles. C’est le moins que l’on puisse dire. Moi, je n’ai pas à me plaindre. Les choses vont plutôt crescendo.

Une petite centaine de personnes ont assisté à Noyon, hier soir, à ma cinquième réunion électorale. Elle a permis de faire le tour des problèmes du Noyonnais : Seine-Nord, le port, la reconversion du site du RMT, la 32, la maternité, l’insécurité, la défense de la ruralité… Tout a été mis sur la table.

J’ai notamment insisté sur ma proposition d’un Pacte pour l’emploi. « Cette proposition est lancée à tous les élus de la circonscription, quelque soient leurs idées politiques, leurs responsabilités, leur histoire. Elle est aussi lancée à tous les acteurs économiques et associatifs. Elle consiste, ai-je expliqué, à travailler désormais ensemble, et non plus les uns contre les autres, pour promouvoir l’emploi sur notre territoire. J’affirme qu’il est possible de créer 3.000 emplois locaux nouveaux dans les cinq ans, à condition bien sûr que le gouvernement n’arrête pas le projet de canal à grand gabarit. Ces emplois sont plus importants que nos petites querelles », ai-je ajouté.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 09:26

photos-i-phone-1822---Copie.jpg

Lundi matin, j’étais à partir de 5 heures 30 du matin, à la gare de Compiègne et j'ai distribué un millier de tracts. Mardi matin, j’ai fait la même chose à la gare de Noyon, entre 5 heures 30 et 8 heures.

Je voulais ainsi bien expliquer directement aux premiers intéressés, à savoir les clients de la SNCF, pourquoi je voulais attaquer la Société nationale des chemins de fer en justice pour non-respect de ses obligations de service public et non-respect de la convention qui l’a lie à l’Etat.

Je n’ai eu que des encouragements à conduire cette action, de la part de clients exaspérés.

Hier matin, après la gare, je suis aussi allé à la rencontre des noyonnais sur le marché franc ou l’accueil fut plus que chaleureux. Au détour d’un étal, j’ai croisé l’ancien Ministre, Jean-Pierre Chevènement, que j’ai connu quand il était encore député. Nous avons bavardé quelques instants, de tout et de rien, sous l’œil amusé des badauds et des photographes.

Franchement, je ne sais pas ce qu’il venait faire là, et j’ai eu l’impression qu’il se le demandait lui-même, tant il avait l’air un peu ailleurs.

Mardi soir, j’étais en direct sur France 3 pour un débat d’une heure sur les élections. Ce débat devrait être rediffusé sur la Chaîne parlementaire LCP. On peut aussi le revoir en cliquant sur :

http://picardie.france3.fr/la-voix-est-libre/index.php?page=article&numsite=6074&id_rubrique=6122&id_article=14966

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:09

Dans notre circonscription, la création ou non de 3.000 emplois nouveaux va dépendre des décisions qui vont être prises dans les mois qui viennent.

Je m’engage à ce que soit confirmée la construction du canal à grand gabarit Seine-Nord, selon le calendrier prévu.

Je m’engage à faire valider le Port du Noyonnais et son emplacement à Sermaize et Lagny.

Je m’engage à ce que l’Etat continue à financer les pôles de compétitivité qui grandissent grâce à l’UTC, ou le pôle d’excellence rural de Noyon qui vient à peine d’être décidé.

Je m’engage à faire aboutir le projet PIVERT, porté par nos agriculteurs, qui ne pourra pas se faire sans les aides promises.

Je m’engage à ce que le Ministère de la santé ne bloque pas la fusion des deux hôpitaux de Compiègne et Noyon, sans laquelle l’Hôpital de Noyon et ses 500 emplois seraient menacés.

Je m’engage à ce que les promesses faites sur le noyonnais, suite au départ du RMT, soient respectés.

Je m’engage à ce que se poursuive la politique de rénovation des quartiers difficiles à Compiègne et à Noyon.

Je m’engage à convaincre le Conseil Général à finir -enfin !- la déviation de la 32 entre Ribécourt et Noyon.

De tout cela dépend la création ou non, dans les cinq ans qui viennent, de près de 3.000 emplois nouveaux dans notre circonscription.

Plus que jamais, notre circonscription a besoin d’un député qui ait du poids, un député que l’on écoute, un député qui connaisse le terrain et les dossiers.

Choisir un inconnu parachuté de Paris qui ne connait pas notre circonscription, choisir un extrémiste de droite ou un extrémiste de gauche qui contestent tout et ne construisent jamais rien, serait dangereux.

Les enjeux sont trop importants. 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 17:34

GEST-CC-FM.JPG

 Alain Gest, Président de VNF est venu ce matin à Noyon et a confirmé mes craintes sur le comportement de la gauche vis-à-vis du canal Seine-Nord.

 « Oui, a-t-il dit, François-Michel Gonnot a raison de craindre que le gouvernement, comme l’a fait Lionel Jospin avec le canal Rhin-Rhône en 1997, ne remette en cause le projet de canal à grand gabarit. Il a raison de mobiliser l’opinion picarde. La position de Hollande est ambiguë, celle de Claude Gewerc aussi, on sait que Cécile Duflot aujourd’hui Ministre est contre. Il faudra bien que cette dernière obtienne des compensations avec l’aéroport de Nantes qu’Ayrault va imposer aux écologistes ».

Le Président de VNF a rappelé qu’il n’y avait pas d’autre grand projet d’investissement dans la Région Picardie. « Le canal peut amener des milliers d’emplois pour nos chômeurs, a-t-il ajouté. C’est aussi un projet national qui doit permettre de rééquilibrer le poids de la route et la faiblesse du fret ferroviaire. C’est enfin un projet européen que le précédent gouvernement avait su imposer à Bruxelles ».

Concernant le Port de Sermaize et Lagny, Alain Gest a pris acte de la position désormais unanime des élus du noyonnais. « Le choix de l’implantation du Port sera prise dans quelques mois, à l’issue du dialogue compétitif qui doit se conclure en septembre ou octobre », a-t-il conclu.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 08:09

LOGO F3

Je serai demain soir, mardi, l’invité de l’émission « La voix est libre » sur France 3-Picardie.

Je participerai à un débat politique d’une heure sur les élections législatives en Picardie.

L’émission sera diffusée mardi soir à 23 heures, et rediffusée les jours suivants sur la chaine parlementaire LCP.

France 3 réalisera, d’autre part, un reportage dans la circonscription mercredi. Il sera diffusé le lendemain.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article