Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 09:10

 

 

PHOTO LOGO VNF

 Le projet de canal Seine-Nord Europe vient de prendre encore au moins six mois de retard. Il est actuellement bloqué dans les circuits administratifs et, sans intervention au plus haut niveau de l’Etat, il risque de le rester quelque temps.

La raison en est simple, même si la solution ne l’est pas. Tout le financement du canal est aujourd’hui réglé, à l’exception de 5% que représente la part des conseils généraux des départements traversés. Ceux-ci tergiversent et n’ont toujours pas donné leur accord définitif à l’Etat.

Faute de conventionnement, c’est-à-dire faute de bouclage officiel du budget du canal (plus de 4 milliards d’euros), le gouvernement ne peut pas donner à VNF le feu vert pour que démarre le dialogue participatif entre les deux groupes candidats à la construction du canal (Bouygues et Vinci).

Si ce feu vert est donné avant l’été (ce qui n’est pas évident), le dossier aura pris six mois de retard supplémentaire.

L’ouverture du canal prévu en 2015 sera alors reportée au début 2016.

En attendant, VNF vient de mettre en sommeil son bureau d’études et le début des études pour la localisation du port de Noyon est retardé. Le choix du site qui devait intervenir mi 2011, est renvoyé au début 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

Degallier Marie-Claire 02/05/2010 10:35



Bonjour M. le Député,


De 1965 à juillet 1975 j'étais rédacteur à l'Office National de la Navigation. Le projet "Axe Rhin-Rhône" a occupé tous les agents de l'ONN pendant tout le temps où j'y ai travaillé … Quant à la
mise au "grand gabarit" du canal permettant la navigation de barges de plus de 3000 t sur l'axe Seine-Europe du Nord, j'ai passé l'oral de mon examen de rédacteur (1969) sur ce sujet! Devant un
parterre comprenant le directeur de l'ONN et tous les directeurs des voies navigables du Nord, les questions portant sur le développement du trafic fluvial prévu sur cet axe qui devait se
construire dans les deux ans…Alors tous les anciens de l'ONN vous souhaitent courage et patience!!



daniel deneaume 01/05/2010 05:17



 


Je réponds à monsieur Le Noyonnais.


Pas besoin de faire une pétition, nous avons à Noyon le Conseiller Général de l’Oise du canton de Noyon.


 Je vous relis quelques déclarations de celui-ci, candidat aux élections municipales de 2008 pour devenir le maire de Noyon, et qu’il avait mis dans son fameux
programme  ‘pacte d’avenir et ses 160 propositions pour le renouveau’.


 ‘avec le soutien massif du département et de la région, je veux redonner à Noyon, fierté et ambition’.


 ‘je souhaite mettre un terme à plus de trente années d’isolement, en saisissant l’opportunité unique qui nous est offerte, de travailler en parfaite harmonie avec le Conseil
Général de l’Oise, principal partenaire du développement des communes et des territoires’


  Après la perte du Régiment du Tchad (R.M.T), du départ de l’entreprise Brézillon pour Compiègne, de la fermeture de Balshen pour Vic sur Aisne, de l’arrêt de l’usine Rigida, de son
refus de voir s’installer l’entreprise P.K.M à Noyon,  etc, etc.


   N’en doutons pas un seul instant. Cette fois-ci, il va surement et très certainement intervenir et taper fort sur la table ….. ?, et jouer de sa très grande
influence …. ?, auprès du Conseil Général et Régional pour que ceux-ci contribue au financement de la somme qui manque pour construire le canal.


A suivre.


Daniel Debeaume, Hameau de Tarlefesse



nico 30/04/2010 18:23



ou trouver les 5% qui manquent ils ont dut partir en fumée ( de cigares)



Albert 30/04/2010 16:11



Quel pourcentage représente cet investissement (plus de 4 milliards d’euros) par rapport au budget total du Conseil
Général?


 


( Il serait intéressant de connaître ce que cet investissement représente par rapport au budget total des Conseils Généraux )



Un Noyonnais 30/04/2010 14:04



La situation de l’emploi n’est pas bonne et plus spécialement dans notre région ou Noyon est dans une situation catastrophique qui ne fera que d’être
aggravé avec le départ des militaires.


 


Le canal Seine-Nord est un des rares projets (en cours) qui pourrait générer la création de nombreux emplois.


 


De nombreux picards, bien au delà des divers clivages politiques, trouvent inacceptable que ce projet soit repoussé étant donné l'énorme déficit
d’emplois dans la région.


 


Les opposants à ce projet, ne sont pas les plus nombreux, mais les plus visibles et c’est une victoire pour eux. Que ce projet soit retardé, n’est ni
raisonnable ni juste.


 


C’est pourquoi, au nom de tous ceux qui souhaitent que ce projet se concrétise le plus rapidement possible, je demande qu’une pétition signatures soit
faite pour demander au Conseil Général de voter les 5% restants le plus rapidement possible.


 


Il va de soit que pour que cette pétition aie une valeur, il faut qu’elle couvre les trois départements de la Picardie.


 


Une autre condition pour que cette pétition rassemble tous ceux qui sont pour la réalisation de ce projet est qu’elle dépasse les clivages et par
conséquent qu’il n’y aie pas d'ambiguïté: il s’agit d’une seul question qui concerne “le vote du budget pour le canal Seine-Nord”.


 


Cette question étant d'intérêt général, il semble utile qu’elle soit validé par un huissier qui vérifie que les signataires habitent bien la région
concerné et ne communique pas les noms de ces personnes aux politiques afin d’éviter les pressions que pourraient subir les uns et les autres, tout en certifiant la validité de la
pétition.


 


Je souhaite, monsieur le Député, que vous mettiez en place cette pétition, le plus rapidement possible.