Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 10:52

Le Front national a réussi son pari, dans la 6ème circonscription de l’Oise : faire battre le député sortant et faire élire un communiste. Jusqu’au dernier moment, Michel Guiniot a fait campagne pour y parvenir. Il peut être fier aujourd’hui du résultat.

M. Carvalho peut le remercier, pour la seconde fois. Elu avec 42 % des suffrages, il ne serait jamais redevenu député sans l’aide du Front national. Jamais, dans cette circonscription plutôt à droite comme l’a montré l’élection présidentielle, un député communiste ne pourrait se faire élire à la majorité absolue, même avec la complicité du Parti socialiste.

La Ville de Compiègne a bien voté dimanche, et je l’en remercie. Mais j’espérais sa mobilisation au deuxième tour. Je regrette qu’elle n’ait pas répondu à mes appels. Le Compiégnois et le Ressontois  n’ont pas pu me sauver non plus. Trop de maires ont laissé faire…

La 6ème circonscription aura donc un député communiste pendant cinq ans, élu grâce au Front national et aux abstentionnistes. Je suis très triste ce matin pour ce territoire qui n’a pas fini de payer le prix de cette élection.

Je veux remercier, bien sûr, l’armée silencieuse et dévouée de mes militants. Merci aux jeunes qui ont tout donné. Merci à mes 15.862 électrices et électeurs du deuxième tour qui m’ont accordé leur confiance. Comme moi, ils ont cru jusqu’au bout que l’élection d’un extrémiste de gauche ne pouvait pas être la solution aux vrais problèmes de cette circonscription.

Je suis certain que l’avenir nous donnera raison.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article

commentaires

daniel debeaume 19/06/2012 10:30


Bonjour,


Une simple analyse.


Les élections législatives de 2012 confirment que la ville de Noyon est bien toujours de droite y compris au sein du conseil municipal ou aucun représentant de la vraie gauche ne siège.


Que le candidat Deguise Patrick qui voulait absolument se présentait aux élections de député a subi 2 échecs ;


D’abord au sein du parti socialiste celui-ci refusant qu’il se présente… ? et on voudrait bien savoir la véritable raison …. ?


Ensuite au niveau des électeurs, au premier tour ne recueillant pas le pourcentage nécessaire pour être au deuxième tour.


A Noyon, malgré un contexte difficile au niveau local, le candidat de droite Gonnot François-Michel fait un score honorable. A Noyon sur 8 bureaux de vote il est largement majoritaire dans 5
bureaux et égalité sur 1 bureau.


Les élections étant terminées, ayant changé de député, il est le temps aujourd’hui de voir s’ouvrir pour la ville de Noyon des nouvelles perspectives de développement économique.


L’ex député Gonnot ayant disparu … ? plus personne à Noyon ne pourra dire que si la déviation de la nationale 32 n’avance pas, et qu’il n’y à pas d’entreprise qui s’installe la faute en
revenait au député Gonnot.


Malgré son peu d’enthousiasme envers le nouveau député, on peut espérer…. ? que le maire de la ville Noyon et son conseil municipal fassent cause commune pour que Noyon sorte du
marasme. 


Daniel Debeaume


Hameau de Tarlefesse