Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

F.M.G

 
 
 François-Michel Gonnot 
 Avocat
 Député honoraire
 
 

mail : gonnot2007@yahoo.fr 

Archives

5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 09:59

Incroyable ! Depuis dimanche matin, Météo France avait lancé une alerte pour annoncer la tombée sur tout le nord de la France de grandes quantités de neige qui, avec les températures négatives, devaient se transformer en glace et verglas.

Il s’est exactement passé ce qui devait arriver.

Mais le Conseil général dort le dimanche. Il n’a rien entendu, alors que c’est pourtant de sa responsabilité, et, malgré les équipes en astreinte, les élus se sont bien gardés de réveiller les fonctionnaires.

Conséquence : les routes du département n’étaient pas salées cette nuit et ce lundi matin c’était partout la catastrophe, même sur les grands axes comme la déviation de la RN 32 ou la route départementale entre Ressons, Lassigny et Noyon.

Même chose à Noyon, où rues et trottoirs étaient tous gelés ce matin.

Mais où passe l’argent de nos impôts ? Mais que font ce qui ont été élus pour assumer leurs responsabilités ?

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 09:58

J’organise le dimanche 18 janvier prochain, à partir de 14 heures, dans la salle des fêtes du Plessis-Brion, ma traditionnelle galette des Rois.

Cette année, j’aurai plaisir à accueillir, après mes voeux, mon ami Nicolas Leday, maire-adjoint de Compiègne et grand spécialiste de Serge Lama. Il interprètera pour nous les chansons les plus célèbres du chanteur-compositeur. Il sera accompagné par un génie de l’accordéon, mais ça c’est une surprise…

Nous partagerons ensuite la galette des rois et nous danserons toute l’après-midi.

Il reste encore quelques places.

Pour s’inscrire tél : 03.44.09.12.19

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 11:04

BONNE ANNEE


2009


JOYEUSES FETES !

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 11:34

La gendarmerie de Guiscard est sauvée ! J'en avais fait un préalable au départ anticipé de Noyon du RMT. Le Ministère de la Défense avait pris bonne note de cette demande, le mardi 16 décembre. La bonne nouvelle est arrivée très vite après. La brigade restera finalement dans ses locaux à Guiscard et l'effectif passera à sept gendarmes au lieu de six.

Il est vrai que le canton, et notamment les maires, étaient très mobilisés autour de cette affaire née à la fois de la création de la communauté de brigade avec les cantons de Noyon et de Lassigny, et des inondations de juin 2007 qui avait vu les locaux de la gendarmerie de Guiscard entièrement sinistrés.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 11:37

A quelques jours de Noël, la majorité socialiste et communiste du Conseil général de l’Oise s’est séparée en laissant de beaux cadeaux de Noël aux familles du département : un endettement supplémentaire de 126 millions d’euros et surtout une nouvelle augmentation des impôts de 4,3% pour les familles (en fait 6% en tenant compte de l’augmentation des bases) et de 6,45 % (soit plus de +8% en fait) pour les entreprises.

Et encore, il parait que l’on a eu de la chance : les socialistes voulaient aller jusqu’à +10%. Les communistes ont estimé que c’était insupportable ! Si même les communistes le disent…

Il est certes dommage que la gauche ait pris l’habitude de nous faire tous les ans le même cadeau. La fiscalité départementale aura ainsi augmentée de plus de 40% en tenant compte de l’inflation depuis 2004 ! Tous les ans, c’est la même chose : avant la Noël, la majorité de gauche augmente les impôts, les taxes ou supprime les abattements à la base, selon les années.

Ou va tout cet argent prélevé sur le pouvoir d’achat des familles, on se le demande. Les communes attendent toujours leurs subventions, nos routes sont toujours aussi mal entretenues ou en panne (la déviation de la RN32 par exemple). L’aide sociale se fait toujours à la tête du client.

Alors c’est vrai, il y a les maisons du département (30 maisons achetées, 90 fonctionnaires embauchés pour nos chers élus), de nouvelles voitures de fonction : le président Rome et les 10 vice-présidents ont dorénavant chacun leur berline avec chauffeur et tables ouvertes. En 2009, la gauche a décidé, en plus, de faire cadeau à chaque collégien d’un ordinateur. La mesure coûtera 28 millions d’euros ! Elle vient aussi de décider que l’Oise aurait une télévision départementale (payée par le contribuable) pour assurer la propagande quotidienne de la majorité…

Dire que les mêmes critiquaient hier Jean-François Mancel ! Il est vraiment temps de changer le système des collectivités locales qui empeste le clientélisme et la gabegie… Nicolas Sarkozy a eu raison de lancer, là aussi, une vraie réforme. La gauche, assise sur ses fromages, la combattra bien sûr. J’espère simplement que nous aurons le courage, appuyé par l’opinion, d’aller jusqu’au bout.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 09:40

On finit par ne plus rien y comprendre sur cette affaire d’ouverture de magasins et de travail le dimanche. La gauche ayant mis la pagaille, le texte est renvoyé à la rentrée. Qu’importe, il sera voté puisque la majorité s’est finalement mise d’accord sur un dispositif a minima qui consiste pour l’essentiel à préciser, sans changer grand-chose, les dispositions légales actuelles.

Dans les communes et zones touristiques, la proposition de loi permet l’emploi de salariés le dimanche dans tous les commerces de détail. Dans les commerces de détail alimentaire partout en France, elle étend jusqu'à 13 heures l'ouverture des commerces, au lieu de 12 heures aujourd'hui.

Ensuite, le texte est enrichi d'un amendement de compromisqui s'articule autour de deux idées principales : une nouvelle dérogation à l’interdiction d’ouverture le dimanche est possible uniquement pour les territoires qui se trouvent dans les unités urbaines de plus d'un million d'habitants, sur lesquels il y a un usage de consommation de fin de semaine exceptionnel.  

Le conseil municipal prend l’initiative de la demande. Le Préfet prend l'avis du conseil de communauté. Il fixe le périmètre de la zone concernée et accorde les dérogations au vu d’un accord collectif décrivant les contreparties accordées aux salariés concernés et, dans les entreprises où il n'y pas de délégué syndical, au vu d’une décision unilatérale de l’employeur prise après avis des représentants du personnel et après un référendum. Le salarié bénéficie d’un doublement de salaire et d’un repos compensateur.

Les salariés concernés auront le droit de refuser de travailler le dimanche sans que des sanctions puissent être prises à leur encontre.  

La seconde idée forte de l'amendement est de faire passer le nombre de dimanche qui peut être accordé par le maire de 5 à 8.

En commission, à l’Assemblée, plusieurs amendements ont été adoptés. L’un réaffirme avec force le principe essentiel du repos dominical. Un autre créé un « droit de réversibilité » qui permet à un salarié qui a exercé un choix à un moment donné de revenir sur celui-ci et d’être prioritaire pour accéder à un poste ne comportant pas de travail dimanche et réciproquement.

Voilà donc à quoi on devrait finalement arriver dans quelques jours. Reconnaissons qu’il n’y a pas là de quoi se scandaliser ou s’émouvoir. Reconnaissons, à l’inverse, que ce n’est pas ce nouveau dispositif qui va changer grand-chose à la question du chômage ou du pouvoir d’achat.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 09:44

L'UMP départementale vient de vivre un long mois de démocratie interne. Les 4.600 militants du Mouvement ont successivement élu mi novembre leurs comités de circonscription, leur délégué de circonscription et leur représentant au Conseil national. Ils m'ont ainsi fait l'honneur de me reconduire dans mes fonctions de délégué, c'est-à-dire de responsable, de la 6ème circonscription de l'Oise.

Le Conseil départemental de l'UMP, ainsi renouvelé, a élu la semaine dernière le nouveau président départemental en la personne d'Eric Woerth, Ministre du Budget, qui remplace Jean-François Mancel. Le Bureau qui l'accompagnera dans la gestion de la fédération sera, lui, installé en janvier.

Le poste de secrétaire départemental qui était occupé précédemment par Eric Woerth devrait être dévolu à Edouard Courtial, député.

Le Conseil départemental s'est félicité de voir un Picard, Xavier Bertrand, prendre le secrétariat général de l'UMP, c'est-à-dire le poste le plus élevé du Mouvement. Xavier Bertrand quittera le gouvernement en janvier pour se consacrer entièrement à cette nouvelle mission.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 10:20

J'ai eu ce mardi une nouvelle réunion de travail au Ministère de la Défense sur l'avenir du Régiment de marche du Tchad. Les maires de Noyon et de Genvry y assistaient.

Les collaborateurs du Ministre voulaient cette réunion afin de consulter les collectivités locales sur un éventuel départ anticipé du Régiment de Noyon proposé par l'Etat-major des Armées.

En clair, la base aérienne de Colmar-Manheim où doit s'installer le RMT sera libérée par l'Armée de l'air en juin 2010. Le RMT était supposé arriver sur les lieux en juin 2011. Ce décalage d'un an pose trois difficultés à l'Etat-major : comment gardienner les lieux désertés par l'Armée de l'air pendant un an ? Que faire avec les emplois civils de la base susceptibles d'être repris, mais un an plus tard, par le RMT ? Que faire, pendant un an, des logements sociaux libérés par les aviateurs et qui seront nécessaires aux Marsouins ?

L'Etat-major des Armées, pour résoudre au mieux ces trois problèmes, a demandé au Ministre un départ anticipé du RMT de Noyon.

En l'absence de véto des maires de Noyon et de Genvry, le Ministre dira oui, en janvier prochain, au départ du RMT de Noyon un an plus tôt, en juin 2010. La décision devra être entérinée par le Premier Ministre et le Président de la République.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 10:19

Il semblerait qu'au cours d'une réunion où l'on a oublié de m'inviter, il a été acté officiellement le départ vers Noyon des gendarmes de Guiscard. Je ne sais pas quand et où a été organisée cette réunion, et à l'initiative de qui, mais il est clair que je m'oppose à cette décision que je trouve inacceptable.

Les inondations de juin 2007 et les tergiversations de plusieurs acteurs locaux ne doivent pas conduire au désengagement de l'Etat dans le canton de Guiscard, plus particulièrement au moment où l'Armée abandonne Noyon et alors que des dizaines de familles de Marsouins du RMT qui résident à Guiscard vont quitter le chef-lieu de canton.

Je l'ai fait savoir mardi au cabinet du Ministre de la Défense et j'ai expressément demandé que la brigade de gendarmerie de Guiscard soit maintenue à Guiscard. J'en fais un préalable au départ anticipé du RMT de Noyon.

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 08:49

La majorité socialiste et communiste du Conseil régional de Picardie a voté vendredi dernier le budget de la Région pour 2009. Force est de constater qu’il est en décalage complet avec la réalité de la situation économique et financière du pays.

Il propose, en effet, une nouvelle hausse de la fiscalité (dissimulée dans l’augmentation de la taxe sur les cartes grises) et une nette diminution des deux postes budgétaires les plus importants en cette période de crise, à savoir l’action économique et la formation. A l’inverse, il ne touche pas, bien au contraire, au train de vie dispendieux de la collectivité.

La taxe sur les cartes grises sera augmentée de 12% en 2009, ce qui représente une ponction supplémentaire de 8 millions d’euros sur le pouvoir d’achat des picards. Cette taxe a vu sa recette doubler depuis 2004, date à laquelle les socialistes sont arrivés au pouvoir au Conseil régional. De 36 millions d’euros en 2004, son produit atteindra 72,5 millions d’euros en 2009, soit une hausse de 101% en quatre ans !

En ce qui concerne l’action économique, le budget est une nouvelle fois en baisse. Il chute cette année de 11% en fonctionnement et de 3% en investissement. Soit 5 millions d’euros de moins en 2009 qu’en 2008.

Au moment où tous les gouvernements du monde essaient de booster leur économie et leurs entreprises, la Picardie réduit ses moyens et augmente ses impôts. Nos socialistes n’ont vraiment rien compris.

Le budget formation qui, lui aussi, devrait être en hausse vues les circonstances est également en baisse, et de plusieurs millions d’euros. Pour la première fois depuis trois ans, le budget global de la formation professionnelle et de l’apprentissage est en baisse en investissement comme en fonctionnement (moins 5,38%). En cette période où les jeunes Picards et les personnes en difficultés ont le plus besoin de la Région, celle-ci se désengage ! Allez comprendre…

Les socialistes ne tirent pas les conséquences d’un chômage qui est une nouvelle fois en hausse en octobre et fait moins bien que la moyenne nationale : +7,3% entre octobre 2007 et octobre 2008 contre 4,4% en France (+9,5% dans la Somme, +7,9% dans l’Aisne, +5% dans l’Oise). Le nombre de jeunes demandeurs d’emploi progresse de 12,2% en Picardie, contre 8,2% à l’échelle nationale.

Pendant toute la semaine, l’opposition a tenté sans succès de proposer des mesures afin de redonner du pouvoir d’achat à nos concitoyens en diminuant certains impôts et en supprimant certaines  surtaxes.

Parallèlement, elle a proposé de faire des économies dans un budget qui multiplie les gâchis (1 million d’euros pour une télévision régionale ! Un budget essence qui a doublé ! 250 emplois politiques créés en quatre ans dans l’exécutif régional !...).

L’opposition a enfin dénoncé l’existence d’une véritable cagnotte régionale de 2,5 milliards d’euros que les socialistes gardent sans doute en réserve pour les élections régionales de 2010…

 

Repost 0
Published by Francois Michel Gonnot
commenter cet article